Lien entre une bactérie gastrique et l'irrégularité du rythme cardiaque

Selon une petite étude parue dans le Journal médical Heart, une bactérie commune de l'estomac, Hélicobacter pylori, peut ?tre reliée au développement d'un rythme irrégulier cardiaque, connu sous le nom de fibrillation atriale. Les conséquences de l'arythmie sont ressenties de fa?on très variables. Parfois, sensations lipothymiques, voire syncope, ou angor fonctionnel, mais il n'est pas rare que la crise ne soit pas ressentie.

L'Hélicobacter pylori est responsable d'ulcères ? l'estomac. Il a aussi été impliqué dans le développement de cancers de l'estomac et de maladies cardiaques de type ischémique.

Les chercheurs basent leurs résultats sur l'observation de 59 patients ayant de la fibrillation atrial persistante. Les patients inclus n'avaient aucune maladie structurale du coeur.

Tous les patients ont eu une batterie de tests, incluant un électrocardiogramme, et des prises de sang avec mesure de la CRP ( C réactive protéine ), qui peut ?tre considérée comme un clignotant de l'inflammation systémique. Ils furent aussi testés ? la recherche d'hélicobacter pylori. Les résultats ont été comparés avec ceux d'un groupe de 45 volontaires sains chez lesquels les m?mes tests furent exécutés. Les deux groupes étaient similaires en termes d'?ge et de niveaux des graisses sanguines (cholestérol...). Il est ? noter que plus de patients ayant de la fibrillation étaient traités pour de l'hypertension artérielle.

Les patients souffrant de fibrillation furent environ 20 fois plus souvent trouvés porteurs d'hélicobacter pylori que les volontaires sains, et leurs taux de CRP furent cinq fois plus élevés.

Les auteurs suggèrent que la gastrite chronique, causée par la persistance de l'infection ? hélicobacter pylori, est un facteur prédisposant de la fibrillation atriale.

Heart 2005; 91: 960-1


Rechercher un article


Publiť le 20-06-2005


Feed XML