Nouvelle modalité de traitement des enfants souffrant de diabète de type 1 gr?ce au pancréas artificiel

Un test clinique montre que la combinaison d'un senseur mesurant les taux de sucre en temps réel avec une pompe délivrant de l'insuline peut augmenter le contrôle du taux sanguin nocturne du sucre.

L'étude publiée en février 2010, dans le journal médical Lancet, montre que l'appareillage diminue de manière significative le risque d'hypoglycémies ( taux trop faibles de sucre sanguin ).

Le diabète de type 1 est une maladie chronique représentant un danger pour la vie, où le pancréas ne produit pas l'hormone insuline qui régule le taux sanguin de sucre. Au total 17 enfants et adolescents souffrant de diabète de type 1 ont participé pendant 54 nuits à l'étude conduite en hospitalisation.

Le dispositif combinant la surveillance du glucose et la pompe à insuline est disponible commercialement et déjà utilisé couramment. L'étude a consisté à surveiller les patients pour délivrer le traitement approprié en fonction des mesures en temps réel et calculer l'algorithme nécessaire pour y parvenir. Les tests ont été pratiqués dans différentes circonstances, par exemple lors d'un coucher tardif après avoir pris un repas important ou après des exercices avant de se coucher ce qui augmente le risque d'épisodes d'hypoglycémie.

Au total les résultats montrent que le pancréas artificiel a pendant 60 % du temps de surveillance conservé des taux normaux de sucre sanguin en comparaison avec les 40 % lors de l'utilisation de la pompe en continu. Les résultats montrent que cette technique a également empêché des hypoglycémies significatives en comparaison avec les neuf événements d'hypoglycémie importante dans les groupes de contrôle.

Selon le Dr. Roman Hovorka, chercheur principal c'est la première étude qui montre au travers d'un test randomisé le bénéfice potentiel du pancréas artificiel en utilisant les senseurs et les pompes commercialement disponibles. Pour cet auteur le pas suivant sera d'étudier comment utiliser le système à la maison, tant chez les enfants que chez les adultes souffrant de diabète de type 1; et de développer un pancréas artificiel complet qui pourrait augmenter la qualité de la vie de ces patients et réduire les risques de complications associées.


Rechercher un article


Publiť le 13-02-2010


Feed XML