feed

Actualité médicale-Information-Prévention


Feed XML Feed XML






Pour un élargissement de l'utilisation du vaccin HPV et la validation d'un test simple de dépistage

Deux publications du centre d'investigation anticancéreux de l'université Johns Hopkins plaident en faveur d'une utilisation plus étendue du vaccin anti HPV et en faveur de la certification d'un test simple de dépistage de l'HPV responsable notamment de cancers oraux.

L'auteur principal, le Dr Maura Gillison, M.D., Ph.D., professeur agrégé d'oncologie, a été la première ? identifier l'infection HPV comme étant la cause de certains cancers oraux et ? avoir identifié que le risque le plus important concernant ces cancers était d'avoir de multiples partenaires sexuels. Son dernier travail est paru dans le journal Clinical Cancer Research du 3 novembre 2008.

Le docteur Gillison et son équipe montrent qu'il y a, chaque année, approximativement 20.000 nouveaux cas de cancer aux Etats-Unis causés par l'infection HPV. Les cancers oraux sont le second cancer en association avec une infection HPV. Ils sont en augmentation d'incidence aux Etats-Unis particulièrement chez les hommes. Ajoutés aux infections anales, du pénis, du vagin, de la vulve, qui sont également liées ? l'infection HPV ces cancers sont aussi fréquents que les cancers cervicaux dont l'origine HPV est bien connue.

Bien qu'environ un quart des cancers liés ? l'HPV se produisent chez les hommes, les vaccins ne sont actuellement approuvés que chez des jeunes filles et les jeunes femmes pour la prévention du cancer cervical. Selon les auteurs il faut considérer l'impact potentiel que le vaccin HPV pourrait avoir sur les taux de cancer parmi les hommes et les femmes. L'auteur note cependant que des études sont nécessaires pour confirmer que le vaccin empêche effectivement les infections HPV qui mènent au cancer oraux et anaux.

L'autre moyen est le dépistage précoce qui est tenu par les cancérologues comme étant la meilleure manière de prendre le contrôle du cancer. Selon l'auteur des analyses sur des rin?ages buccaux peuvent avec succès suivre l'infection orale par l'HPV au cours du temps. Pour l'auteur ces résultats ouvrent la porte ? un dépistage potentiel non envahissant permettant de détecter et de suivre l'évolution de la maladie. Les cancers oraux comprennent les cancers de la cavité buccale y compris les amygdales, la base de la langue et l'arrière gorge.

article source



Publié le 13-11-2008

Fichier(s) complémentaire(s) ou connexe(s)

Etude de la prévention de l'herpès, de l'HPV et de la syphilis par la circoncision Lire

Dépistage du cancer du col de l'utérus par frottis ou par test HPV Lire

La plupart des femmes de moins de 45 ans pourraient bénéficier de la vaccination contre le papillomavirus humain Lire

Point d'information afssaps2008 Gardasil Lire








Si vous souhaitez faire une recherche complémentaire, copiez-collez un ou plusieurs ( recherche plus restreinte ) des mots ci-dessous dans google search ci-dessous

Voici les Mots clefs de cet article :
hpv ,

Google
 









Version pour Impression
[Zoom>

30-01-2012 - Premiers résultats de l'utilisation de cellules souches rétiniennes Lire

03-02-2012 - Percée majeure en génétique : cancer du cerveau chez l'enfant Lire

15-02-2012 - De nouveaux résultats soulignent l'importance des gènes synaptiques dans l'autisme Lire

20-02-2012 - Une micropuce implantable délivre un médicament à des femmes atteintes d'ostéoporose Lire

28-02-2012 - Microbes dans le liquide amniotique Lire

13-03-2012 - Augmentation du nombre d'enfants souffrant du trouble du déficit de l'attention et d'hyperactivité Lire

21-03-2012 - Système immunitaire de souris reconstitué à l'aide de cellules souches de personnes adultes Lire

29-03-2012 - Un type d'alimentation pourrait être responsable du faible nombre de spermatozoïdes Lire

17-04-2012 - Un moyen interne de réparer le cartilage Lire

30-04-2012 - Une molécule traite le comportement autistique chez la souris Lire

03-05-2012 - Pourquoi l'organisme réagit-il différemment, selon les individus, à un régime riche en graisse ? Lire

15-05-2012 - Les femmes âgées souffrant d'arythmie cardiaque sont plus à risque de subir un AVC Lire

30-05-2012 - Je mange parce que je suis déprimé et je suis déprimé parce que je mange Lire

06-06-2012 - Une procédure restaure le mouvement des pattes de rats paralysés Lire

18-06-2012 - Oestrogènes et risques cardiovasculaires chez les femmes ménopausées Lire

Plus de brèves




Informations Tags

© JMD