feed

Actualité médicale-Information-Prévention


Feed XML Feed XML






La polypill pourrait devenir une réalité

Le concept d'une polypill délivrée ? chaque personne ?gée de plus de 55 ans pour diminuer le risque de maladie cardiaque jusqu'? 80 % fut proposé il y a cinq ans mais peu de progrès ont été faits depuis lors. Une étude faite en Inde montre maintenant qu'une telle pilule a les effets désirés, est s?re et bien tolérée. Certains experts estiment néanmoins que l'hypertension et le cholestérol devraient être traités par le régime et l'exercice plutôt que par une pilule.

L'étude a utilisé une pilule qui combine cinq médicaments actifs largement disponibles séparément ? savoir une aspirine, une statine pour diminuer le taux de cholestérol et trois médicaments pour diminuer la tension artérielle ainsi que de l'acide folique.

Les études ont été pratiquées chez 2.053 personnes en bonne santé, n'ayant pas de problèmes cardio-vasculaires mais des facteurs de risque comme une tension artérielle élevée ou un passé de fumeur ? long terme. Cette étude a montré que la combinaison des médicaments dans une tablette a eu un effet similaire aux médicaments pris séparément. Les réductions de la tension artérielle et du cholestérol furent atteints sans effets secondaires majeurs.

Les chercheurs pensent que la combinaison des divers composants dans leur polypill pourrait potentiellement diminuer de moitié les accidents vasculaires cérébraux et les attaques cardiaques chez les personnes d'?ge moyen. D'un point de vue global cette attitude pourrait sauver des dizaines de millions de vies.

L'étude a été menée par le Dr Salim Yusuf de l'université de l'Ontario au Canada dans une cinquantaine de centres médicaux indiens. Selon des commentateurs médicaux britanniques ces résultats suggèrent que la polypill a le potentiel de réduire l'incidence de la maladie cardio-vasculaire mais que davantage de recherches sont nécessaires pour se rendre compte de son impact réel et si elle réduit la mortalité.

Une étude britannique menée par le professeur Simon Thom de l'université impériale de Londres est en cours. Elle est basée sur la combinaison de quatre composés dans une seule pilule. Selon cet auteur il faudra au moins cinq ans avant qu'il y ait suffisamment de données qui permettent d'obtenir l'approbation de cette polypill par les instances régulatrices du médicament. Il estime que des preuves croissantes montrent que cette pilule fait exactement ce qu'elle est censée devoir faire mais rien de plus tandis que l'exercice a plus d'effets bénéfiques sur la santé et le bien-être. Pour cet auteur la polypill est une ajoute plutôt qu'un remplacement d'un changement de mode de vie incluant les exercices et le régime.

article source



Publié le 06-04-2009

Fichier(s) complémentaire(s) ou connexe(s)

La pilule miracle pourrait épuiser les budgets de santé Lire

Un comité d'experts encourage l'idée de la polypill Lire








Si vous souhaitez faire une recherche complémentaire, copiez-collez un ou plusieurs ( recherche plus restreinte ) des mots ci-dessous dans google search ci-dessous

Voici les Mots clefs de cet article :
polypill , hypertension

Google
 









Version pour Impression
[Zoom>

30-01-2012 - Premiers résultats de l'utilisation de cellules souches rétiniennes Lire

03-02-2012 - Percée majeure en génétique : cancer du cerveau chez l'enfant Lire

15-02-2012 - De nouveaux résultats soulignent l'importance des gènes synaptiques dans l'autisme Lire

20-02-2012 - Une micropuce implantable délivre un médicament à des femmes atteintes d'ostéoporose Lire

28-02-2012 - Microbes dans le liquide amniotique Lire

13-03-2012 - Augmentation du nombre d'enfants souffrant du trouble du déficit de l'attention et d'hyperactivité Lire

21-03-2012 - Système immunitaire de souris reconstitué à l'aide de cellules souches de personnes adultes Lire

29-03-2012 - Un type d'alimentation pourrait être responsable du faible nombre de spermatozoïdes Lire

17-04-2012 - Un moyen interne de réparer le cartilage Lire

30-04-2012 - Une molécule traite le comportement autistique chez la souris Lire

03-05-2012 - Pourquoi l'organisme réagit-il différemment, selon les individus, à un régime riche en graisse ? Lire

15-05-2012 - Les femmes âgées souffrant d'arythmie cardiaque sont plus à risque de subir un AVC Lire

30-05-2012 - Je mange parce que je suis déprimé et je suis déprimé parce que je mange Lire

06-06-2012 - Une procédure restaure le mouvement des pattes de rats paralysés Lire

18-06-2012 - Oestrogènes et risques cardiovasculaires chez les femmes ménopausées Lire

Plus de brèves




Informations Tags

© JMD