feed

Actualité médicale-Information-Prévention


Feed XML Feed XML






Un test simple permet d'identifier le risque cardio-vasculaire futur chez les survivants d'un accident vasculaire cérébral

Selon une étude publiée dans le journal médical Stroke ( journal de l'association cardiologique américaine), la mesure de la circulation sanguine au niveau de la cheville en utilisant un appareillage similaire ? la manchette de mesure de la tension artérielle au niveau du bras permet d'identifier une maladie artérielle périphérique asymptomatique chez les sujets ayant subi un accident vasculaire cérébral ou une attaque ischémique transitoire et d'identifier ainsi un groupe de patients ? risque d'un accident cérébrovasculaire.

Ce test compare le flux sanguin au niveau de la cheville ? celui du bras pour détecter une circulation déficiente au niveau de la partie inférieure de l'organisme causée par la présence de plaques athéromateuses induisant un rétrécissement des vaisseaux sanguins. Parmi les patients étudiés les investigateurs ont trouvé que 26 % des survivants étaient porteurs de plaques asymptomatiques qui avaient ainsi trois fois plus de risques d'événements cardio-vasculaires, d'attaques cérébrales ou cardiaques ou de décès au cours des deux années suivant les investigations en comparaison avec les personnes non porteuses. En effet 50 % des porteurs asymptomatiques subirent des événements en comparaison avec les 16 % d'événements chez les patients ne souffrant pas de maladie artérielle périphérique asymptomatique.

La maladie artérielle périphérique survient quand les artères des extrémités deviennent obstruées par des plaques. Des douleurs dans les jambes, des faiblesses ou de la boiterie survenant lors d'exercices physiques sont les premiers symptômes, cependant un tiers des patients ne les signalent pas ? leur médecin et un peu moins de la moitié de ceux-ci s'en informent spontanément.

Selon le Dr Souvik Sen, M.D., M.P.H., directeur médical au centre des accidents vasculaires de l'université de Caroline du Nord, le test peut être pratiqué en moins de 15 minutes dans le cabinet du médecin ou au lit du malade si celui-ci est hospitalisé.

article source



Publié le 28-08-2009







Si vous souhaitez faire une recherche complémentaire, copiez-collez un ou plusieurs ( recherche plus restreinte ) des mots ci-dessous dans google search ci-dessous

Voici les Mots clefs de cet article :
risque cardio-vasculaire ,

Google
 









Version pour Impression
[Zoom>

30-01-2012 - Premiers résultats de l'utilisation de cellules souches rétiniennes Lire

03-02-2012 - Percée majeure en génétique : cancer du cerveau chez l'enfant Lire

15-02-2012 - De nouveaux résultats soulignent l'importance des gènes synaptiques dans l'autisme Lire

20-02-2012 - Une micropuce implantable délivre un médicament à des femmes atteintes d'ostéoporose Lire

28-02-2012 - Microbes dans le liquide amniotique Lire

13-03-2012 - Augmentation du nombre d'enfants souffrant du trouble du déficit de l'attention et d'hyperactivité Lire

21-03-2012 - Système immunitaire de souris reconstitué à l'aide de cellules souches de personnes adultes Lire

29-03-2012 - Un type d'alimentation pourrait être responsable du faible nombre de spermatozoïdes Lire

17-04-2012 - Un moyen interne de réparer le cartilage Lire

30-04-2012 - Une molécule traite le comportement autistique chez la souris Lire

03-05-2012 - Pourquoi l'organisme réagit-il différemment, selon les individus, à un régime riche en graisse ? Lire

15-05-2012 - Les femmes âgées souffrant d'arythmie cardiaque sont plus à risque de subir un AVC Lire

30-05-2012 - Je mange parce que je suis déprimé et je suis déprimé parce que je mange Lire

06-06-2012 - Une procédure restaure le mouvement des pattes de rats paralysés Lire

18-06-2012 - Oestrogènes et risques cardiovasculaires chez les femmes ménopausées Lire

Plus de brèves




Informations Tags

© JMD