feed

Actualité médicale-Information-Prévention


Feed XML Feed XML






Les scientifiques conçoivent un nouveau médicament pour traiter les lymphomes non hodgkiniens

Trois chercheurs, Ari Melnick, M.D., de l'université de Weill Cornell, Alexander MacKerell, Ph.D., de l'Université du Maryland et Gilbert Privé, Ph.D., de l'université de Toronto, subsidiés par la fondation anti anticancéreuse - Samuel Waxman - ont développé un nouveau type de médicament destiné à tuer les cellules tumorales des lymphomes non hodgkiniens. Cette découverte pourrait conduire à la mise au point de nouvelles thérapeutiques non toxiques pour ces patients souffrant de ce type de cancer. Les chercheurs ont publié leurs résultats dans l'édition d'avril du journal médical Cancer Cell. Ils ont identifié un médicament qui vise un oncogène connu sous le nom de BCL6.

BCL6 est une protéine qui commande la production de milliers d'autres gènes selon le Dr Melnick, professeur associé de médecine au collège médical de l'université Weill Cornell à New York. De ce fait cette protéine à un impact très important sur les cellules. Elle est nécessaire à la survie et à la multiplication des cellules constituant le lymphome.

Selon le Dr. Melnick, BCL6 est responsable de la majorité des grands lymphomes, la forme la plus commune de lymphomes non-hodgkiniens. Actuellement environ 60 % des grands lymphomes peuvent être traités par la chimio-immunothérapie. L'espoir est que l'on pourrait améliorer ce pourcentage et réduire à long terme le besoin de chimiothérapie.

Les médicaments traditionnels anti cancéreux ciblent des enzymes qui ont à leur surface des petits sites qui peuvent être bloqués. Jusqu'à maintenant les compagnies pharmaceutiques ont hésité à créer des médicaments qui ciblent une protéine comme BCL6 parce qu'elles fonctionnent par un mécanisme impliquant des interactions de protéines cofacteurs. Etant donné que ces interactions sont tellement nombreuses les firmes pharmaceutiques n'ont pas estimé BCL6 comme étant une cible potentielle.

Les auteurs ont été capables d'identifier un point particulier de cette protéine et ont montré qu'un médicament inhibiteur pouvait être spécifique de cette protéine et ne pas bloquer d'autres protéines régulatrices. Ce médicament a une puissante action anti-lymphome et n'est pas toxique pour les tissus normaux.

Des données provenant d'autres investigateurs suggèrent que cette protéine BCL6 pourrait également être importante dans beaucoup d'autres types de tumeurs incluant des variétés de leucémie.

article source



Publié le 11-05-2010







Si vous souhaitez faire une recherche complémentaire, copiez-collez un ou plusieurs ( recherche plus restreinte ) des mots ci-dessous dans google search ci-dessous

Voici les Mots clefs de cet article :
lymphomes non hodgkiniens ,

Google
 









Version pour Impression
[Zoom>

30-01-2012 - Premiers résultats de l'utilisation de cellules souches rétiniennes Lire

03-02-2012 - Percée majeure en génétique : cancer du cerveau chez l'enfant Lire

15-02-2012 - De nouveaux résultats soulignent l'importance des gènes synaptiques dans l'autisme Lire

20-02-2012 - Une micropuce implantable délivre un médicament à des femmes atteintes d'ostéoporose Lire

28-02-2012 - Microbes dans le liquide amniotique Lire

13-03-2012 - Augmentation du nombre d'enfants souffrant du trouble du déficit de l'attention et d'hyperactivité Lire

21-03-2012 - Système immunitaire de souris reconstitué à l'aide de cellules souches de personnes adultes Lire

29-03-2012 - Un type d'alimentation pourrait être responsable du faible nombre de spermatozoïdes Lire

17-04-2012 - Un moyen interne de réparer le cartilage Lire

30-04-2012 - Une molécule traite le comportement autistique chez la souris Lire

03-05-2012 - Pourquoi l'organisme réagit-il différemment, selon les individus, à un régime riche en graisse ? Lire

15-05-2012 - Les femmes âgées souffrant d'arythmie cardiaque sont plus à risque de subir un AVC Lire

30-05-2012 - Je mange parce que je suis déprimé et je suis déprimé parce que je mange Lire

06-06-2012 - Une procédure restaure le mouvement des pattes de rats paralysés Lire

18-06-2012 - Oestrogènes et risques cardiovasculaires chez les femmes ménopausées Lire

Plus de brèves




Informations Tags

© JMD