feed

Actualité médicale-Information-Prévention


Feed XML Feed XML






Des neuroscientifiques approfondissent notre compréhension de nos souvenirs

Grâce aux travaux dirigés par le professeur Jean-Claude Lacaille, du Département de physiologie de l'Université de Montréal, les scientifiques possèdent maintenant une meilleure compréhension du mécanisme qui nous permet de tisser des souvenirs précis. A l'égard des applications chez l'humain, ces découvertes pourraient nous aider à mieux comprendre les problèmes de mémoire liés aux troubles neurodégénératifs comme la maladie d'Alzheimer, a déclaré monsieur Lacaille. L'étude examine nos cellules cérébrales, ou neurones, et la manière dont elles travaillent ensemble, en groupe, pour former les souvenirs. Les récepteurs chimiques se situant aux interconnexions neuronales, appelées synapses, permettent à ces cellules de former des réseaux électriques qui encodent les souvenirs, et les neurones sont classés en deux groupes, selon le type de produit chimique qu'ils expriment : excitateurs, pour ceux qui expriment des produits chimiques qui augmentent la communication entre les neurones, et inhibiteurs, pour ceux qui ont l'effet opposé, soit la diminution de la communication.

Les scientifiques savaient que les cellules inhibitrices nous permettent de raffiner nos souvenirs, pour les rendre propres à un jeu précis de renseignements, a expliqué le professeur Lacaille. Nos découvertes expliquent pour la première fois comment cela se produit aux niveaux moléculaire et cellulaire

Cette nouvelle compréhension du fonctionnement chimique du cerveau pourrait un jour conduire à de nouveaux traitements pour les troubles comme la maladie d'Alzheimer, à mesure que les chercheurs pourront examiner ces mécanismes synaptiques et concevoir des médicaments qui ciblent les processus chimiques qui y contribuent.

Les découvertes ont été publiées le 2 mai 2012 dans le Journal of Neuroscience. Les trois chercheurs étaient tous les trois affiliés au Département de physiologie et au Groupe de recherche sur le système nerveux central de l'Université de Montréal, au moment de la réalisation des travaux.

article source



Publié le 07-05-2012







Si vous souhaitez faire une recherche complémentaire, copiez-collez un ou plusieurs ( recherche plus restreinte ) des mots ci-dessous dans google search ci-dessous

Voici les Mots clefs de cet article :
compréhension de nos souvenirs ,

Google
 









Version pour Impression
[Zoom>

30-01-2012 - Premiers résultats de l'utilisation de cellules souches rétiniennes Lire

03-02-2012 - Percée majeure en génétique : cancer du cerveau chez l'enfant Lire

15-02-2012 - De nouveaux résultats soulignent l'importance des gènes synaptiques dans l'autisme Lire

20-02-2012 - Une micropuce implantable délivre un médicament à des femmes atteintes d'ostéoporose Lire

28-02-2012 - Microbes dans le liquide amniotique Lire

13-03-2012 - Augmentation du nombre d'enfants souffrant du trouble du déficit de l'attention et d'hyperactivité Lire

21-03-2012 - Système immunitaire de souris reconstitué à l'aide de cellules souches de personnes adultes Lire

29-03-2012 - Un type d'alimentation pourrait être responsable du faible nombre de spermatozoïdes Lire

17-04-2012 - Un moyen interne de réparer le cartilage Lire

30-04-2012 - Une molécule traite le comportement autistique chez la souris Lire

03-05-2012 - Pourquoi l'organisme réagit-il différemment, selon les individus, à un régime riche en graisse ? Lire

15-05-2012 - Les femmes âgées souffrant d'arythmie cardiaque sont plus à risque de subir un AVC Lire

30-05-2012 - Je mange parce que je suis déprimé et je suis déprimé parce que je mange Lire

06-06-2012 - Une procédure restaure le mouvement des pattes de rats paralysés Lire

18-06-2012 - Oestrogènes et risques cardiovasculaires chez les femmes ménopausées Lire

Plus de brèves




Informations Tags

© JMD