feed

Actualité médicale-Information-Prévention


Feed XML







Appoint thérapeutique dans la maladie de Parkinson par l'implantation chirurgicale dans le cerveau d'électrodes stimulantes

Dans l'étude plus de 300 patients anglais ont été traités par implantation d'électrodes qui délivrent un courant électrique profondément dans le cerveau. La technique connue sous le nom de stimulation profonde du cerveau active les secteurs du cerveau qui contrôlent le mouvement, améliorant les symptômes comme les tremblements et la rigidité.

Environ une personne sur 500 souffrira de maladie de Parkinson, le traitement chirurgical est généralement utilisé en dernier ressort. Dans cette chirurgie les électrodes sont reliées à une petite unité neuro stimulante, ( un pacemaker ), qui est implanté sous la peau de la poitrine. C'est cette unité qui envoie les impulsions électriques au cerveau et bloque ainsi les signaux électriques qui causent les symptômes de la maladie de Parkinson.

Cette étude qui a été conduite pendant 10 ans a suivi 366 patients qui ont été traités soit par chirurgie et médicaments soit seulement par médicaments. Après un an de suivi les chercheurs de Birmingham, Bristol, Liverpool, Oxford et Londres ont constaté que les personnes ayant été traitées chirurgicalement disaient avoir une meilleure qualité de vie. Pour les auteurs cette chirurgie est une option thérapeutique importante chez les patients souffrant de maladie de Parkinson. Ce n'est pas, comme souligné par le professeur Keith Wheatley de l'université de Birmingham un traitement curatif mais une aide pour contrôler les symptômes.



Publié le 03-05-2010

Fichier(s) complémentaire(s) ou connexe(s)

Des chercheurs ont identifié pourquoi la médication à la dopamine a des effets contradictoires sur la cognition Lire

Cinq nouveaux facteurs de risque identifiés pour la maladie de Parkinson Lire

Maladie de Parkinson, une nouvelle cible thérapeutique des troubles de la marche Lire

Découverte d'un nouveau gène dont les mutations sont associées à la maladie de Parkinson Lire

De faibles taux en vitamine D sont liés à la maladie de Parkinson Lire






Si vous souhaitez faire une recherche complémentaire, copiez-collez un ou plusieurs ( recherche plus restreinte ) des mots ci-dessous dans google search ci-dessous

Voici les Mots clefs de cet article :
maladie de Parkinson ,

Google
 
Version pour Impression
[Zoom]

13-03-2012 - Augmentation du nombre d'enfants souffrant du trouble du déficit de l'attention et d'hyperactivité Lire

21-03-2012 - Système immunitaire de souris reconstitué à l'aide de cellules souches de personnes adultes Lire

29-03-2012 - Un type d'alimentation pourrait être responsable du faible nombre de spermatozoïdes Lire

17-04-2012 - Un moyen interne de réparer le cartilage Lire

30-04-2012 - Une molécule traite le comportement autistique chez la souris Lire

03-05-2012 - Pourquoi l'organisme réagit-il différemment, selon les individus, à un régime riche en graisse ? Lire

15-05-2012 - Les femmes âgées souffrant d'arythmie cardiaque sont plus à risque de subir un AVC Lire

30-05-2012 - Je mange parce que je suis déprimé et je suis déprimé parce que je mange Lire

06-06-2012 - Une procédure restaure le mouvement des pattes de rats paralysés Lire

18-06-2012 - Oestrogènes et risques cardiovasculaires chez les femmes ménopausées Lire

Plus de brèves







© JMD