Cancer du sein et pesticides



On assiste ? une augmentation des cancers hormono-dépendants (sein, prostate, testicule).
Or on sait que le cancer du sein est fortement dépendant du contexte hormonal.
Les pesticides se comporteraient comme des substances ? activité oestrogénique.
L'institut de toxicologie de Liège a publié une étude qui a comparé les concentrations de DDT et autres produits chez 159 femmes atteintes d'un cancer du sein et de 250 contr?les. On a retrouvé davantage d'organo chlorés chez les femmes porteuses d'un cancer du sein.
Les équipes liégeoises montrent en effet que les femmes atteintes de cancer du sein ont des taux de pesticides nettement supérieurs ? ceux des contr?les. Néanmoins leur étude n'a pas mis en évidence de relations avec les récepteurs oestrogéniques.
Des études ? très grande échelle sont donc nécessaires avant toute conclusion.
Journal of Occupational and Environmental Medecine 2003;60:348-351



Publiť le 24-05-2003


Feed XML