La préparation moléculaire de l'ovulation

Deux enzymes qui contribuent ? lancer l'ovulation dans les ovaires des souris ont été identifiées par des chercheurs. Cette découverte pourrait avoir son importance dans le développement de nouveaux traitements contre l'infertilité bien que d'autres travaux soient nécessaires pour comprendre les conséquences sur les autres tissus d'une action sur ces enzymes.

Chez les mammifères, l'hypophyse de la femelle libère chaque mois un pic d'hormone lutéinisante qui se lie aux cellules de la granulosa des follicules ovariens prêts ? ovuler. Les chercheurs tentent toujours d'élucider la cascade des signaux moléculaires qui mène ? l'ovulation, ou qui échoue ? le faire dans certains cas.

Heng-Yu Fan et ses collègues montrent maintenant que les enzymes kinases ERK1 et ERK2 sont des cibles essentielles en amont du signal hormonal. Chez les souris dont les cellules de la granulosa sont dépourvues de ces enzymes, les oocytes n'entament pas leur maturation et ne sont pas libérés de leur follicule. La stimulation hormonale de ces follicules ne provoque pas non plus leur transformation en corps jaune qui se développe normalement après que le follicule a libéré son oocyte de l'ovaire.

ERK1 et ERK2 s'avèrent elles-mêmes agir sur un facteur de transcription appelé CEBPbeta en un laps de temps très court d'environ deux heures. Un article Perspective associé note que ces résultats pourraient aider ? comprendre des pathologies comme le syndrome des ovaires polykystiques, une cause répandue d'infertilité chez la femme.

article : MAPK3/1 (ERK1/2) in Ovarian Granulosa Cells Are Essential for Female Fertility par H-Y. Fan, Z. Liu, J.S. Richards du Baylor College of Medicine ? Houston, TX ; M. Shimada de l'Université de Hiroshima ? Hiroshima, Japon ; E. Sterneck, P.F. Johnson du National Cancer Institute-Frederick ? Frederick, MD ; S.M. Hedrick de l'Université de Californie, San Diego ? La Jolla, CA.

Ovulation Signals par R. Duggavathi de l'Université McGill ? Montréal, QC, Canada ; B.D. Murphy de l'Université de Montréal ? St-Hyacinthe, QC, Canada.


article source


Publiť le 27-05-2009


Feed XML