L'utilisation conjointe d'Herceptine et de chimiothérapie plutôt que séquentielle améliore la survie des femmes souffrant de cancer du sein HER2+

Les chercheurs de la Mayo Clinic, lors d'une présentation au congrès concernant le cancer du sein tenu ? San Antonio en décembre 2009, montrent que l'utilisation d'Herceptine avec la chimiothérapie au lieu de après améliore clairement le traitement des femmes souffrant d'un cancer du sein HER2+. Cette technique devrait devenir, selon les auteurs, le nouveau standard de soins.

Selon le Dr Edith Perez, M.D., les patientes ayant été traitées dans le même temps par Herceptine et chimiothérapie ont eu une réduction de 25 % du risque de récidive du cancer ou de décès en comparaison avec les femmes ayant re?u dans un premier temps la chimiothérapie suivie de l'Herceptine. Ces résultats pourraient avoir des implications globales chez les femmes HER2 positives qui représentent de 20 ? 25 % de tous les cancers du sein.

.Les résultats de cette étude étaient très attendus car c'est le seul test destiné ? définir la méthode optimale pour incorporer l'Herceptine dans le contexte des chimiothérapies adjuvantes. Le but final de cette étude était de diminuer le risque de récurrence du cancer. Les auteurs montrent que l'usage concomitant est le meilleur moyen pour diminuer le taux de récidives. Dès lors elle espère que cette étude mènera ? une réévaluation globale de l'utilisation de l'Herceptine.

Cette étude randomisée de phase III était destinée ? évaluer la chimiothérapie seule ( groupe A : 1.087 femmes) versus le traitement séquentiel ( groupe B : 1.097 femmes) ou le traitement concomitant ( groupe C : Herceptine plus chimiothérapie). La chimiothérapie utilisée dans l'étude fut le paclitaxel, la doxorubicin et le cyclophosphamide. Le taux de survie ? 5 ans fut de 72 % dans le groupe A et de 80 % dans le groupe B. Lors de la comparaison des groupes B et C ce taux est passé de 80 ? 84 %.


article source


Publiť le 15-12-2009


Feed XML