Le Viagra pourrait augmenter le risque de perte soudaine de l'audition

Selon une publication du Dr Gerald McGwin Jr, MS, PhD du département d'épidémiologie de l'école de santé publique de l'université d'Alabama à Birmingham (USA), parue en mai 2010 dans le journal médical américain Archives of Otolaryngology - Head and Neck Surgery, les personnes prenant du sildenafil (Viagra) peuvent avoir une perte soudaine de l'audition.

Plus d'une douzaine de rapports récents ont montré qu'il y avait association possible entre la perte soudaine d'audition et les médicaments du type inhibiteurs de la phosphodiesterase (PDE-5i). En 2007, la FDA (Food and Drug Administration) a demandé aux laboratoires fabricants de ces médicaments d'avertir les consommateurs de la possibilité de perte d'audition à l'usage de ce type de médicament.

Parmi les 11.525 hommes de plus de 40 ans investigués pendant plus de deux ans, les résultats rapportés par les patients montraient que l'incidence globale de la perte d'audition fut de 17,9 %, un pourcentage augmentant avec l'âge. Près de 2 % de ces patients ont utilisé un PDE-5i, qui fut pour 80 % du Viagra.

La perte d'audition fut majorée plus de deux fois chez les utilisateurs de Viagra. (3 % versus 1,4 %). Aucune association significative ne fut observée avec le tadalafil (Cialis) et le vardenafil (Levitra). Cependant le peu d'utilisation de ces derniers médicaments chez les participants peut, selon l'auteur, ne pas avoir permis la détection d'une possible association entre ces médicaments et la perte d'audition.

En conclusion de la recherche, l'auteur estime qu'il faut avertir les patients du risque possible de perte d'audition, en raison de la nature largement irréversible de la perte d'audition et de son impact sur la qualité de vie, mais que de nouvelles recherches additionnelles sont nécessaires pour renforcer les résultats actuellement limités concernant cette association.


article source


Publiť le 04-06-2010


Feed XML