Utilisation du letrozole pour l'induction de l'ovulation et le contrôle de l'hyper simulation ovarienne

Le letrozole est un inhibiteur de l'aromatase connu depuis 1996. Le nouvel usage de ce médicament serait le traitement de la fertilité. Il est utilisé comme le citrate de clomiphene (clomid) mais avec quelques avantages complémentaires. L'étude de l'Institut de fertilité du Wisconsin, Middleton, USA, sera publiée dans le journal médical Obstet Gynecol. d'août 2010.

Selon cette étude le letrozole a moins d'effets secondaires que le citrate de clomiphene et n'a pas d'effet démontrable sur la réceptivité de l'endomètre. Il est efficace pour traiter l'anovulation chronique chez les femmes, l'infertilité de causes inexpliquées et la diminution de la réserve ovarienne. Sa sécurité est supérieure, disent les chercheurs, au citrate de clomiphene.

Lors de l'utilisation à doses bio équivalentes le taux de grossesses consécutives à l'utilisation de letrozole fut égal ou supérieur au taux après prise de clomid.

Selon les auteurs plusieurs études suggèrent que dans certaines situations le letrozole est plus efficace que le traitement aux gonadotrophines.

En résumé ce médicament a pu remplacer le citrate de clomiphène comme médicament primaire pour traiter l'anovulation chronique et-out l'infertilité non expliquée. Ce médicament pourrait augmenter ou même obvier à l'utilisation des gonadotrophines dans le traitement des femmes chez qui le traitement par le citrate de clomiphenere n'a pas donné de résultat. Il pourrait être également être un adjuvant chez les femmes ayant une réserve ovarienne diminuée.

Cependant des études ultérieures sont, pour les auteurs, nécessaires pour déterminer les dosages optimaux ainsi que la sécurité à long terme chez les femmes traitées par ce médicament.


article source


Publié le 13-07-2010


Feed XML