Cellules-souches pulmonaires

Des échantillons chirurgicaux de tissu pulmonaire ont été étudiés pour identifier et caractériser les cellules souches pulmonaires. Les auteurs ont défini leur phénotype et les propriétés fonctionnelles in vivo et in vitro.

Cette étude américano-italienne, parue le 12 mai 2011 dans le journal New England Journal of Medicine (364:1795-1806), montre que les poumons humains contiennent des cellules-souches indifférenciées, multipotentes in vitro. Dans les modèles animaux ces cellules participent à l'homéostasie et à la régénération pulmonaire. Elles ont le potentiel, non encore démontré, de promouvoir la restauration tissulaire chez les patients atteints de maladie pulmonaire.

L'étude du Dr Jan Kajstura et collaborateurs provient des départements d'anesthésie, de médecine et de néonatologie (MAP), de l'hopital - Brigham and Women's Hospital -, de l'école Medicale de Harvard , Boston ainsi que de l'Université de Parme, Parme, en Italie.


article source


Publiť le 18-05-2011


Feed XML