La consommation de chocolat et les désordres métaboliques : revue systématique et méta-analyse

Un article d'aout 2011 paru dans le British médical Journal rapporte les résultats d'un travail sur l'évaluation de l'association de la consommation de chocolat avec le risque de développement de troubles cardio-métaboliques.

Cette étude a pratiqué une revue systématique et une méta-analyse d'essais contrôlés randomisés et d'études observationnelles provenant de différentes sources médicales de référence.

L'extraction des données a été faite par deux chercheurs indépendants et un consensus a été atteint par la participation d'un tiers. Les principaux résultats ont concerné les désordres cardio-métaboliques, y compris des maladies cardio-vasculaires (maladies coronariennes et AVC), le diabète et le syndrome métabolique. Une méta-analyse a évalué le risque de développer des troubles cardio métaboliques en comparant le niveau maximum et minimum de la consommation de chocolat.

Des 4576 références sept études répondaient aux critères d'inclusion (dont 114009 participants). Aucune de ces études ne fut un essai randomisé, six études étaient des études de cohorte et une étude fut une étude transversale. Une grande variation fut observée entre ces sept études dans la mesure de la consommation de chocolat, les méthodes et les résultats évalués. Cinq des sept études ont rapporté une association bénéfique entre des niveaux élevés de consommation de chocolat et le risque de désordre cardio-métaboliques.

Les plus hauts niveaux de consommation de chocolat ont été associés à une réduction de 37 % des maladies cardio-vasculaires et à une réduction de 22 % des accidents vasculaires cérébraux.

En conclusion, selon les auteurs, en fonction de ces observations, la consommation de chocolat semble être associée à une réduction substantielle du risque de désordres cardio métaboliques. D'autres études expérimentales sont cependant nécessaires, soulignent-t-ils, pour confirmer un effet potentiellement bénéfique de la consommation de chocolat.


article source


Publiť le 09-09-2011


Feed XML