Vers un vaccin plus sūr contre la maladie d'Alzheimer

Des facteurs génétiques influencent la réponse immunitaire aux vaccins contre la maladie d'Alzheimer, l'une des pistes thérapeutiques les plus prometteuses contre cette pathologie.

C'est ce qu'a étudié, dans un modèle chez la souris, l'équipe du professeur Pierre Aucouturier, Laboratoire Système Immunitaire et Maladies Conformationnelles (Inserm - UPMC) de l'Hôpital Saint-Antoine.

Ces travaux montrent, qu'en plus des molécules du Complexe Majeur d'Histocompatibilité (CMH), qui présentent l'antigène vaccinal aux cellules immunitaires, des facteurs génétiques, contrôlant certaines cellules immunitaires, influencent la qualité de la réponse à la vaccination.

Ces résultats pourraient permettre de prévenir des réactions neuroinflammatoires, obstacle majeur à l'utilisation du vaccin contre la maladie d'Alzheimer chez l'homme. Cette étude vient d'être publiée en 2011 dans The Journal of Immunology.


article source


Publié le 07-12-2011


Feed XML