Les pouvoirs politiques se sentent concernés par l'obésité

sur poids

syndrome métabolique
diabète 2
hypertension artérielle


Le sénat américain en date du 10 décembre a approuvé une loi pour combattre l'obésité aux Etats-Unis.
Le pouvoir politique américain s'inquiète en effet de l'augmentation de la fréquence de l'obésité parmi ses concitoyens et des conséquences néfastes pour la santé physique tant des adultes, des adolescents et des enfants ( le nombre d'enfants trop gros a doublé ces dernières 30 années et le nombre d'adolescents trop gros a triplé.)

Le projet prévoit un budget de 60 millions de dollars pour aider les divers intervenants ? cerner le problème et ? promouvoir une nourriture plus équilibrée. Le but est également de mettre en exergue les différentes conséquences médicales pour la santé de cette vague d'obésité et de recommander aussi plus l'exercices physiques.

Selon les initiateurs de la loi il y aurait aux états-Unis 60 % des adultes en surpoids ainsi que 13 % des enfants. Près de 300.000 décès de citoyens américains seraient associés avec les conséquences de l'obésité ( syndrome métabolique, diabète, dyslipidémie, infarctus, hypertension artérielle et certains cancers)

Une proposition récente d'un député fran?ais allant dans le même sens et mettant en lumière la publicité lors des émissions enfantines ? la télévision pour promouvoir l'achat de nourritures trop riches en sucres et en graisses n'avait pas recueilli encore une majorité gouvernementale pour l'adopter. C'était le premier signe de la préoccupation des autorités concernant ce problème en Europe et de sa prise en charge.




Publiť le 12-12-2009


Feed XML