La maladie vasculaire est la cause plus courante de la dysfonction érectile masculine

Un rapport cardiologique, dans une large étude, montre que certains des patients ayant une dysfonction érectile (ED) et des problèmes cardiologiques peuvent maintenant employer de manère s?re des médicaments de l'érection et aider 80% d'hommes pour restaurer la fonction et la qualité de vie.

Le Dr Graham Jackson a conduit la plus grande étude scientifique sur 425 hommes ayant une dysfonction érectile et une maladie coronarienne cardiaque. L'étude est ? para?tre dans le numéro de Juillet du Journal of Sexual Medicine. Le Dr. Jackson désirait voir si les patients atteints de coronaropathie stable pouvaient interrompre leur traitement oral de NO pour permettre l'emploi s?r d'un inhibiteur PDE-5, tel que le Viagra, le Levitra ou le Cialis.

Plus de la moitié des hommes traités par NO et cliniquement stables ont interrompu ce traitement tout en continuant leurs autres médications soit par béta - bloquants soit par des antagonistes calciques. Les hommes, ne prenant plus de NO, et traités avec un inhibiteur PDE-5 virent leur fonction sexuelle se restaurer dans 85% des cas. Il n'y a eu pas d'événements cardiaques adverses dans le groupe.

Selon le commentateur, le Dr Irwin Goldstein MD, Rédacteur en chef du Journal of Sexual Medicine, c'est une énorme avancée dans notre domaine. La coordonnation des soins entre le médecin sexologue et le cardiologue a fourni une nouvelle évidence pour soutenir de meilleurs soins clinique ? ces hommes ayant une ED et une maladie cardiaque, ? qui historiquement cette thérapie n'était pas conseillée. Nous savons maintenant que le NO peut être interrompu tout en continuant les béta - bloquants ou les antagonistes calciques chez les patients atteints de maladie coronaire stable et ainsi permettre l'emploi s?r des inhibiteurs PDE-5.

Lien connexe

dysfonctionnement érectile


article source


Publiť le 01-07-2005


Feed XML