Les scientifiques explorant le processus inflammatoire de l'arthrite rhumatoide ont fait une découverte inattendue

Qu'est ce qui rend les articulations des personnes souffrant d'arthrite rhumatoide, et d'affections comme la maladie de Lyme ou le lupus, si susceptibles d'être attaquées par le système immunitaire de l'organisme, conduisant aux douleurs et ? la détérioration ? La réponse peut surprendre.

Comme elle a surpris les investigateurs du Centre Joslin Diabetes et de l'hopital général du Massachusetts (MGH) ? Boston. Leur rapport est paru en Février dans Nature Immunology.

En travaillant avec un modèle animal d'arthrite rhumatoide, les chercheurs ont découvert que l'histamine, une petite molécule associée habituellement avec l'asthme et l'allergie, est produite lors du processus inflammatoire pendant le développement de l'arthrite. L'histamine rend les vaisseaux sanguins entourant les articulations vulnérables, et de ce fait les articulations deviennent plus susceptibles ? une attaque inflammatoire. Les chercheurs croient que ceci n'existe pas seulement dans l'arthrite rhumatoide, mais peut-être aussi dans d'autres affections autoimmunes avec lesquelles l'arthrite est associée, tels le lupus, et certaines maladies infectieuses, comme la maladie de Lyme.

Selon le Dr Christophe Benoist, M.D., Ph.D., principal auteur, ces nouveaux résultats soulèvent la possibilité que des nouveaux médicaments pourront aider les patients souffrant d'arthrite rhumatoide.

Le laboratoire Joslin centre son travail sur le diabète de type 1 qui a avec l'arthrite plusieurs mécanismes connexes. Comme le diabète de type 1, l'arthrite rhumatoide est une maladie autoimmune , dans lesquelles le système immunitaire s'auto attaque, croyant lutter contre un envahisseur ennemi.


article source


Publiť le 01-03-2006


Feed XML