Informer les parents de la possibilité de faire vacciner leurs filles contre l'HPV

A la 4e conférence internationale ? propos du cancer des jeunes adultes, il fut relevé qu'il faut informer les parents de l'opportunité prochaine de faire vacciner leurs filles contre une maladie sexuellement transmissible ( HPV ) qui est la cause majeure du cancer du col de l'utérus.

L'orateur, le professeur Henry Kitchener, de l'Academic Unit of Obstetrics and Gynaecology ? l'université de Manchester, note en effet que les progrès du vaccin contre l'human papillomavirus (HPV), font que ce produit sera bientôt disponible. Il rappelle que cette vaccination n'est pas un traitement de la maladie cancéreuse provoquée par le virus mais un moyen de prévention. Il note que l'origine du cancer cervical repose sur l'infection virale ( par l' HPV ) du col de l'utérus. L' HPV est une maladie sexuellement transmise aux femmes souvent peu de temps après qu'elles aient débuté leur activité sexuelle. Chez une minorité d'entre elles l'infection ? l'HPV persiste et peut conduire ? des changements pré cancéreux. Ceux-ci peuvent se développer en changement cancéreux particulièrement si elles n'ont pas été dépistées. Le vaccin est actuellement dirigé contre les types HPV 16 et 18 que l'on pense être responsables de 70 % des cancers du col de l'utérus.

Pour l'auteur, si le vaccin est définitivement approuvé il y aura lieu de l'utiliser pour vacciner les jeunes filles ? la puberté pour prévenir l'infection HPV. Il sera demandé aux parents de consentir ? cette vaccination et ils doivent donc être informés de son importance : il y a en effet près de 500.000 nouveaux cas de cancers du col de l'utérus diagnostiqués chaque année de par le monde et chaque année environ 274.000 femmes meurent de cette maladie dont 80 % dans les pays en voie de développement o? il n'y a pas d'accès aux programmes de dépistage.

Selon le professeur Kitchener, malgré la vaccination, les programmes de dépistage resteront nécessaires soit pour les femmes non vaccinées soit pour les femmes qui vont développer une infection ? HPV malgré la vaccination. Selon cet auteur, la vaccination HPV est un espoir majeur de prévention primaire d'un type de cancer.


article source


Publiť le 03-04-2006


Feed XML