UNE ADOLESCENTE DU ROYAUME UNI SUR DIX EST PORTEUSE DE CHLAMYDIA

Près d'une jeune femme sur dix au Royaume-Uni a une infection sexuelle qui va pouvoir ruiner sa fertilité. Un nouveau sondage montre des niveaux élevés de chlamydia chez des femmes sexuellement actives de 16 ? 25 ans - et cel? chez des victimes qui pour la plupart ignorent être infectées. Le Chlamydia, qui est transmis sexuellement, est appelé la 'maladie silencieuse' parce qu'elle ne produit que rarement des symptômes. Mais elle peut déclencher une infection inflammatoire pelvienne qui peut rendre des femmes infertiles ou plus vraisemblablement avoir une grossesse extra utérine. Les hommes sont aussi victimes de la maladie mais le manque de symptômes fait échouer habituellement l'obtention de se faire traiter et ainsi ils infectent leurs partenaires sexuels. Quand le chlamydia est diagnostiqué, il peut être traité avec des antibiotiques.

Les chiffres ( publiés par le Public Health Laboratory Service ) sont que 9% de femmes sexuellement actives de moins de 25 ans ont une infection ? chlamydia. Le niveau est d'un tiers plus élevé qu'estimé.
Les nouveaux cas de chlamydia en Angleterre ont augmenté de 53.221 en 1999 ? 62.565 l'année passée, soit 18% de hausse. La gonorrhée en Angleterre est aussi ? son niveau le plus haut pour la décennie - augmentant de 27% l'année passée - tandis que la syphilis est réémergeante avec 55% de hausse l'an passé.




Publiť le 20-10-2001


Feed XML