L'infection ? Chlamydia altère la fertilité masculine

L'infection ? Chlamydia est souvent non diagnostiquée par ce qu'elle ne présente habituellement que peu de symptômes. Elle est cependant connue pour être responsable d'infertilité chez les femmes non traitées. Les chercheurs espagnols ont trouvé que cette affection peut également endommager la qualité du sperme et la fertilité masculine.

L'étude a concerné 143 hommes et a été présentée au congrès de la société américaine de la reproduction. L'équipe de l'hôpital universitaire Canalejo ? La Coruna a examiné le sperme d'hommes affectés par le Chlamydia et ayant des difficultés ? devenir père.

En utilisant une nouvelle technique d'analyse microscopique les auteurs ont montré que le taux de spermatozo?des endommagés était plus de trois fois celui retrouvé chez les hommes en bonne santé. La concentration en spermatozo?des ainsi que leur capacité ? se mouvoir rapidement était diminuée, en outre un nombre plus élevé d'anomalies morphologiques fut retrouvé.

Les chercheurs ont traité 95 de ces hommes infertiles avec des antibiotiques et ont trouvé après quatre mois une amélioration de 36 % de la qualité de leur sperme. Pendant cette période 13 % des femmes de ces couples devinrent enceintes, ? la fin du traitement 86 % d'entre elles devinrent enceintes.

Le taux d'infection ? Chlamydia a augmenté de manière très importante ces dernières années. Des recherches suggèrent une fréquence de porteurs de la bactérie qui cause l'infection d'environ 10 % . Selon le Dr Allan Pacey plus d'efforts sont nécessaires pour informer la jeune génération de la fréquence de cette affection, du risque de diminution de la fertilité féminine et également de la fertilité masculine.


article source


Publiť le 18-10-2007


Feed XML