Boire du thé est associé avec l'amélioration de la densité minérale osseuse chez les femmes plus ?gées

Un article du Dr Amanda Devine, et collaborateurs de l'école de Médecine et de pharmacologie de l'université de Perth en Australie, paru en octobre 2007 dans le journal American Journal of Clinical Nutrition, nous fait part de l'association positive entre la consommation de thé et l'amélioration de la densité minérale osseuse chez les femmes ?gées.

L'étude a suivi de manière randomisée (aléatoire) 1.500 femmes ?gées de 70 ? 85 ans ayant participé ? une étude prospective de cinq années pour évaluer si la prise de suppléments de calcium pouvait prévenir les fractures dues ? l'ostéoporose. La densité minérale osseuse de la hanche fut mesurée ? l'année une et ? l'année cinq. Une analyse complémentaire de 1.027 de ces femmes lors de l'année cinq a testé la relation entre la prise habituelle de thé en utilisant un questionnaire avec la densité minérale osseuse.

La densité minérale osseuse fut de 2,8 % plus élevée chez les consommatrices de thé que chez les non consommatrices. Dans l'analyse prospective les consommatrices de thé ont perdu en moyenne 1,6 % de leur densité minérale osseuse totale. Les non consommatrices ont perdu 4 %. Des ajustements pour des variables complémentaires n'ont pas influencé les résultats.

En conclusion, selon les auteurs, le thé est associé avec la préservation de la structure de la hanche chez les femmes plus ?gées. Ces résultats confirment les effets bénéfiques de la consommation de thé sur le squelette.


article source


Publiť le 25-10-2007


Feed XML