Bénéfices additionnels chez les adolescentes de deux pilules contraceptives orales ayant des propriétés anti androgéniques

L'étude du Dr Sabatini et du Dr Orsini, tous deux du département d'obstétrique et de gynécologie ? l'hôpital universitaire de Bari en Italie, parue dans le journal médical Contraception en novembre 2007, montre que deux types de pilules contraceptives ont des effets dermatologiques complémentaires intéressants (acné , séborrhée) chez les adolescentes.

L'une de ces pilules contient 30 microg d'ethinyl oestradiol combiné avec 2 mg d'acétate de chlormadinone ( Belara étude Liégeoise ) ; l'autre contient 20 microg d'ethinyl oestradiol combinés avec 3 mg de drospirenone (
Jasminelle ou Yasminelle
).

L'étude a suivi pendant six mois 156 adolescentes sexuellement actives et souhaitant une contraception. Les auteurs ont investigué les avantages de ces régimes sur le saignement inter-menstruel, la dysmenorrhée, l'acné, la séborrhée et les désordres peauciers. De plus ils ont également noté les effets sur l'intérêt sexuel, la fréquence des relations et la satisfaction sexuelle.

Leurs résultats montrent que les deux préparations sont efficaces au niveau contraceptif, donnent un bon contrôle du cycle et bénéficient d'effets sur les désordres préexistants au niveau des cheveux ou de la peau et sont sans effets sur le poids corporel. Cependant les meilleurs résultats furent obtenus par la formule contenant l'acétate de chlormadinone, la différence étant statistiquement significative. En outre l'adhérence contraceptive des jeunes a montré une grande compliance et continuation ? l'emploi.


article source


Publiť le 07-11-2007


Feed XML