Résultats contraceptifs des dispositifs intra-utérins

D'un point de vue santé publique, le dispositif intra-utérin (IUD) est la méthode contraceptive la plus largement utilisée au monde. Le taux de prévalence entre les pays varie entre 2 et 80 % des utilisatrices de contraceptifs.

Le taux de grossesse lors de l'utilisation pendant cinq ans du dispositif intra-utérin est de 2 %. Les pertes de sang modérées et la douleur sont les raisons les plus courantes pour la demande du retrait de l'appareil pendant la première année. Les taux peuvent être de 10 % la première année et aller jusqu'? 50 % au cours des cinq années de suivi. Le taux d'expulsion et de demande de retrait pour cause de saignements ou de douleurs sont plus élevés chez les femmes nullipares que chez les femmes multipares.

Les effets de la contraception par stérilet sont vraisemblablement dus ? une réaction inflammatoire stérile dans la cavité endométriale qui interfère avec la fonction spermatique, de sorte que la fécondation est moins susceptible de se produire. Les stérilets peuvent également interférer avec l'implantation. L'efficacité contraceptive de ce mode d'action est inconnue.

L'utilisation des stérilets pendant 10 ans a un résultat équivalent ? la ligature des trompes. Le stérilet est donc une alternative ? la stérilisation féminine, en particulier chez les jeunes femmes qui sont plus susceptibles de regretter leur décision.

Le stérilet ? la progestérone réduit les saignements et les douleurs menstruelles, il présente en outre une efficacité supérieure aux stérilets au cuivre. Il est en outre un traitement utile pour l'endométriose ou une alternative ? l'hystérectomie pour hémorragies.


article source


Publiť le 23-04-2008


Feed XML