Un moyen interne de réparer le cartilage

Une petite molécule appelée kartogenin stimule la régénération du cartilage chez la souris rapporte une nouvelle étude. Cette découverte suggère que la kartogenin pourrait servir dans un nouveau médicament destiné à traiter l'arthrose, maladie dégénérative des articulations marquée par des douleurs chroniques et un handicap.

Les cellules souches mésenchymateuses qui résident dans les articulations saines et malades sont des cellules souches multipotentes adultes capables de se différencier en divers types de cellules et sont soupçonnées d'intervenir dans la réparation du cartilage.

Kristen Johnson et ses collègues ont effectué un criblage chimique sur les cellules souches mésenchymateuses et repéré une petite molécule appelée kartogenin qui stimule la croissance du cartilage en poussant ces cellules à se transformer en chondrocytes, les cellules qui forment le cartilage.

Administrée localement à des souris présentant des symptômes d'arthrose, la kartogenin a induit le développement de cartilage chez l'animal. La molécule agit en bloquant l'interaction entre deux protéines appelées filamin A et CBF béta, ce qui lui permet de contrôler l'expression de toute une famille de protéines ayant un rôle clé dans le développement musculo-squelettique.

Article : A Stem Cell-Based Approach to Cartilage Repair par K. Johnson, M.S. Tremblay, S. Meeusen, A. Althage et C.Y. Cho du Genomics Institute of the Novartis Research Foundation à San Diego, CA ; S. Zhu, M.S. Tremblay, J.N. Payette, J. Wang, L.C. Bouchez et G. G. Schultz du The Scripps Research Institute à La Jolla, CA ; X. Wu du Massachusetts General Hospital et de la Harvard Medical School à Charlestown, MA.


Rechercher un article


Publiť le 17-04-2012


Feed XML