Découverte d'un modèle thérapeutique anti cancer

Une protéine appelée CK2 joue un r?le essentiel et mortel dans le carcinome colorectal en bloquant la capacité de la tumeur ? activer un mécanisme naturel d'auto destruction, ce qui enlèverait le cancer. Cette découverte faite ? l'h?pital des enfants de St Jude est publiée dans la revue online Oncogene .

Cette protéine donne ? la tumeur la possibilité de continuer ? vivre et de cro?tre en désensibilisant les cellules cancéreuses ? une autre protéine appelée TRAIL.

Normalement TRAIL stimule l'apoptose (le suicide cellulaire) des cellules cancéreuses Cette découverte permet de penser ? des médicaments destinés ? aider les cellules cancéreuses ? devenir sensibles ? l'induction de l'apoptose par TRAIL.

Selon le Dr Janet Houghton, Ph.D., de l'équipe hématologie-Oncologie de St. Jude on pourrait traiter d'autres tumeurs, comme le Rhabdomyosarcome pédiatrique, de cette manière.

L'équipe de St Jude a montré que la protéine CK2 exerce son activité par le biais d'une structure appelée DISC. Ensuite un enzyme (caspase 8) stimule la cascade d'événements qui conduisent ? la mort des cellules. En désensibilisant les cellules ? TRAIL, CK2 interrompt la réponse DISC et dès lors prévient l'apoptose, ce qui permet aux cellules cancéreuses de continuer ? proliférer.

Les auteurs ont bloqué CK2 en utilisant un inhibiteur de CK2 appelé DRB. Les cellules cancéreuses ont été alors très sensibles ? TRAIL et se sont suicidées. DRB n'a pas d'effets sur les cellules normales.



Rechercher un article


Publiť le 25-02-2005


Feed XML