Résultats comparés entre deux nouveaux stents et la technique du ballonnet en cardiologie opératoire

Le premier est un stent au Sirolimus,le deuxième est un stent au Paclitaxel.

Les tests ont été conduits pour prévenir les répétitions de sténose des artères coronaires. Ils ont concernés 300 patients souffrant d'une resténose dans 2 centres Allemands de Juin 2003 ? Octobre 2003 : 100 patients furent traités dans chaque groupe. Le premier groupe fut traité avec le stent au sirolimus, le deuxième avec le stent au paclitaxel et le troisième avec le ballonnet.

L'incidence de la resténose fut de 44.6% (41/92) avec le ballonnet, de 14.3% (13/91) avec le stent au sirolimus et de 21.7% (20/92) avec le stent au paclitaxel.

Les auteurs en concluent qu'une stratégie basée sur le sirolimus ou le paclitaxel est supérieure au ballonnet conventionnel pour la prévention de la resténose chronique. Le Sirolimus étant modérément supérieur au paclitaxel pour traiter cette affection.

Auteurs: Deutsches Herzzentrum, Technische Universitat (Drs Kastrati, Mehilli, von Beckerath, Dibra, Pache, Schmitt, and Schomig) and Medizinische Klinik rechts der Isar, Technische Universitat (Drs Hausleiter, Schuhlen, Dirschinger, and Schomig), Munich, Germany.

JAMA. 2005;293:165-171



Rechercher un article


Publiť le 21-01-2005


Feed XML