feed

Actualité médicale-Information-Prévention


Feed XML Feed XML






Des cellules souches réduisent les symptômes de la maladie de Parkinson chez des singes

Selon un article de l'équipe médicale de l'université Yale, Harvard et de l'institut Burnham, publié en juin 2007 dans Proceedings of the National Academy of Sciences, les primates souffrant de maladie de Parkinson sévère furent capables de marcher, de bouger, de mieux manger et eurent une diminution des tremblements après avoir re?u des injections de cellules souches neurales humaines.

Selon l'auteur principal le Dr D. Eugene Redmond Jr., professeur de psychiatrie et neuro chirurgien ? Yale, ces résultats sont prometteurs mais il faudra attendre des années pour savoir si une procédure similaire a une valeur thérapeutique chez les humains. Les cellules souches ont non seulement un potentiel comme cellules de remplacement mais il semble qu'elles aient encore d'autres effets qui normalisent d'autres anomalies. Les cellules souches neurales humaines implantées chez les primates ont survécu, migré et ont eu un impact fonctionnel. C'est une étape importante mais il y a, selon l'auteur, un nombre d'études nécessaires ? faire avant de savoir si ces résultats pourraient être d'une quelconque valeur clinique humaine.

La maladie de Parkinson est causée par une dégénérescence des neurones dopaminergiques situés dans une région du cerveau connue sous le nom de substantia nigra ou locus niger, qui est responsable de la production de dopamine. La réduction de la production de dopamine dans un stade tardif de la maladie de Parkinson induit des symptômes sévères comme des difficultés ? la marche, une faible mobilité, la perte d'appétit, la difficulté ? manger et des périodes de non-mouvements connues sous le nom de - freezing - ainsi que des tremblements de la tête et des membres.

Dans l'étude, 5 des 8 singes souffrant de maladie de Parkinson avancée ont re?u des cellules souches, 3 ont re?u un placebo. Les cinq singes furent observés quatre mois avant et quatre mois après la chirurgie. Ceux ayant re?u les cellules souches se sont améliorés progressivement et furent significativement différents des singes qui ont re?u un placebo. D'autres singes supplémentaires ( 21 ) furent étudiés pendant huit mois pour d'autres effets biologiques concernant les cellules souches. Aucune tumeur ou effet toxique ne fut retrouvé.

L'étude a montré qu'un petit nombre de cellules souches humaines se sont différenciées en neurones contenant de la tyrosine et un transporteur de dopamine. Les cellules souches ont également fabriqué un facteur de croissance qui a amélioré la fonction dopamine.

article source



Publié le 14-06-2007

Fichier(s) complémentaire(s) ou connexe(s)

Une biopsie - liquide - permet de trouver les mutations du cancer Lire

Dépression et fatigue restent des obstacles dans le traitement de la maladie de Parkinson Lire

Des chercheurs ont identifié pourquoi la médication à la dopamine a des effets contradictoires sur la cognition Lire

Découverte d'un nouveau gène dont les mutations sont associées à la maladie de Parkinson Lire

De faibles taux en vitamine D sont liés à la maladie de Parkinson Lire








Si vous souhaitez faire une recherche complémentaire, copiez-collez un ou plusieurs ( recherche plus restreinte ) des mots ci-dessous dans google search ci-dessous

Voici les Mots clefs de cet article :
parkinson , cellules souches

Google
 









Version pour Impression
[Zoom>

30-01-2012 - Premiers résultats de l'utilisation de cellules souches rétiniennes Lire

03-02-2012 - Percée majeure en génétique : cancer du cerveau chez l'enfant Lire

15-02-2012 - De nouveaux résultats soulignent l'importance des gènes synaptiques dans l'autisme Lire

20-02-2012 - Une micropuce implantable délivre un médicament à des femmes atteintes d'ostéoporose Lire

28-02-2012 - Microbes dans le liquide amniotique Lire

13-03-2012 - Augmentation du nombre d'enfants souffrant du trouble du déficit de l'attention et d'hyperactivité Lire

21-03-2012 - Système immunitaire de souris reconstitué à l'aide de cellules souches de personnes adultes Lire

29-03-2012 - Un type d'alimentation pourrait être responsable du faible nombre de spermatozoïdes Lire

17-04-2012 - Un moyen interne de réparer le cartilage Lire

30-04-2012 - Une molécule traite le comportement autistique chez la souris Lire

03-05-2012 - Pourquoi l'organisme réagit-il différemment, selon les individus, à un régime riche en graisse ? Lire

15-05-2012 - Les femmes âgées souffrant d'arythmie cardiaque sont plus à risque de subir un AVC Lire

30-05-2012 - Je mange parce que je suis déprimé et je suis déprimé parce que je mange Lire

06-06-2012 - Une procédure restaure le mouvement des pattes de rats paralysés Lire

18-06-2012 - Oestrogènes et risques cardiovasculaires chez les femmes ménopausées Lire

Plus de brèves











Informations Tags

© JMD