feed

Actualité médicale-Information-Prévention


Feed XML Feed XML






La pilule contraceptive diminue le risque de cancer pendant les 8 premières années

L'augmentation du risque du cancer du sein et du col de l'utérus reliée ? la pilule est inférieure ? la protection ? long terme pour d'autres cancers. Cependant l'étude du British Medical Journal montre que l'usage de la pilule pendant plus de huit ans est associé avec une augmentation globale du risque de cancer.

Les chercheurs de l'université d'Aberdeen ont analysé les données provenant d'une étude de 36 ans concernant 46.000 femmes britanniques ?gées de 29 ans en moyenne au départ de l'étude, mariées ou dans une relation de couple stable. Elle a commencé en 1968. Les données furent relevées tous les six mois. Même en cas de changement de médecin les chercheurs ont été capables d'obtenir des informations concernant le développement éventuel d'un cancer ou le décès de la patiente.

Les chercheurs ont montré que le risque de cancer fut de 12 % plus faible chez les femmes ayant pris la pilule. Le risque réduit le cancer du côlon, du rectum, de l'endomètre (corps de l'utérus) et des ovaires de manière statistiquement significative. L'effet protecteur de la pilule perdure au moins 15 ans après son arrêt, même dans la période d'?ge o? les femmes deviennent plus susceptibles de développer des cancers.

Cependant les femmes qui ont utilisé la pilule plus de 8 ans, ce qui a représenté environ un quart des utilisatrices prenant part ? l'étude, ont un risque statistiquement significatif d'augmentation de développement de cancer en particulier le cancer cervical et le cancer du système nerveux central. Les mêmes femmes ont eu une réduction du risque de développer un cancer de l'ovaire.

Les chercheurs estiment que ces résultats devraient réassurer beaucoup de femmes en particulier celles qui ont utilisé les contraceptifs de première génération. Selon le Dr Philip Hannaford il est encore peu fréquent que les femmes prennent la pilule plus de huit ans étant donné qu'elles l'arrêtent et la reprennent selon les circonstances personnelles. Il ajoute qu'il ne recommande pas aux femmes de prendre la pilule en particulier pour réduire le risque de cancer mais que si elles décident de la prendre elles ne doivent pas estimer se mettre ? risque.

article source



Publié le 14-09-2007







Si vous souhaitez faire une recherche complémentaire, copiez-collez un ou plusieurs ( recherche plus restreinte ) des mots ci-dessous dans google search ci-dessous

Voici les Mots clefs de cet article :
pilule contraceptive , cancer

Google
 









Version pour Impression
[Zoom>

30-01-2012 - Premiers résultats de l'utilisation de cellules souches rétiniennes Lire

03-02-2012 - Percée majeure en génétique : cancer du cerveau chez l'enfant Lire

15-02-2012 - De nouveaux résultats soulignent l'importance des gènes synaptiques dans l'autisme Lire

20-02-2012 - Une micropuce implantable délivre un médicament à des femmes atteintes d'ostéoporose Lire

28-02-2012 - Microbes dans le liquide amniotique Lire

13-03-2012 - Augmentation du nombre d'enfants souffrant du trouble du déficit de l'attention et d'hyperactivité Lire

21-03-2012 - Système immunitaire de souris reconstitué à l'aide de cellules souches de personnes adultes Lire

29-03-2012 - Un type d'alimentation pourrait être responsable du faible nombre de spermatozoïdes Lire

17-04-2012 - Un moyen interne de réparer le cartilage Lire

30-04-2012 - Une molécule traite le comportement autistique chez la souris Lire

03-05-2012 - Pourquoi l'organisme réagit-il différemment, selon les individus, à un régime riche en graisse ? Lire

15-05-2012 - Les femmes âgées souffrant d'arythmie cardiaque sont plus à risque de subir un AVC Lire

30-05-2012 - Je mange parce que je suis déprimé et je suis déprimé parce que je mange Lire

06-06-2012 - Une procédure restaure le mouvement des pattes de rats paralysés Lire

18-06-2012 - Oestrogènes et risques cardiovasculaires chez les femmes ménopausées Lire

Plus de brèves











Informations Tags

© JMD