feed

Actualité médicale-Information-Prévention


Feed XML Feed XML






La viande rouge pourrait stimuler la progression des cancers

Les chercheurs de l'école de Médecine de l'université de Californie à San Diego menés par le Dr Ajit Varki, M.D., professeur de médecine et de médecine cellulaire et moléculaire, ont mis en évidence un nouveau mécanisme par lequel la consommation humaine de viandes rouges et de produits laitiers pourrait contribuer à un plus grand risque de tumeurs cancéreuses.

Les résultats de leur recherche suggèrent que l'inflammation provoquée par une molécule - l'acide N-glycolylneuraminic (Neu5Gc) - , introduite à travers la consommation de ces nourritures pourrait promouvoir la croissance des tumeurs. Ces résultats ont été publiés en novembre 2008 dans la revue médicale Proceedings of the National Academy of Sciences (PNAS).

L'acide N-glycolylneuraminic n'est pas produit naturellement par l'organisme humain mais peut-être incorporé aux tissus humains par l'absorption de viandes rouges. Le corps développe alors des anticorps anti-Neu5Gc qui pourraient potentiellement mener à une inflammation chronique. Les scientifiques ont identifié depuis un certain temps que l'inflammation chronique peut réellement stimuler le cancer. Les auteurs ont trouvé que les tissus des tumeurs contiennent beaucoup plus de Neu5Gc qu'habituellement dans les tissus humains normaux et donc ont conjecturé que d'une façon ou d'une autre Neu5Gc devait bénéficier aux tumeurs.

Cette hypothèse a été confirmée chez les souris. Chez les souris porteuses d'inflammation induite par les anticorps les tumeurs se sont développées d'une manière plus rapide que chez les souris témoins. Précédemment, il a été montré que chez les humains des médicaments anti-inflammatoires non stéroïdiens réduisent le risque de cancer. Par conséquent les souris porteuses de tumeurs cancéreuses facilitées par les anticorps Neu5Gc ont été traitées par un médicament de ce type. Chez ces animaux le traitement anti-inflammatoire a bloqué l'effet des anticorps Neu5Gc et les tumeurs ont été réduites en taille. Selon les auteurs, l'ensemble des résultats indique que l'inflammation chronique induite par la viande rouge peut contribuer au risque de cancer.

[Référence - Lien ]

Publié le 18-11-2008






Si vous souhaitez faire une recherche complémentaire, copiez-collez un ou plusieurs ( recherche plus restreinte ) des mots ci-dessous dans google search ci-dessous

Voici les Mots clefs de cet article :
viande rouge , cancers

Google
 





Version pour Impression
[Zoom>

30-01-2012 - Premiers résultats de l'utilisation de cellules souches rétiniennes Lire

03-02-2012 - Percée majeure en génétique : cancer du cerveau chez l'enfant Lire

15-02-2012 - De nouveaux résultats soulignent l'importance des gènes synaptiques dans l'autisme Lire

20-02-2012 - Une micropuce implantable délivre un médicament à des femmes atteintes d'ostéoporose Lire

28-02-2012 - Microbes dans le liquide amniotique Lire

13-03-2012 - Augmentation du nombre d'enfants souffrant du trouble du déficit de l'attention et d'hyperactivité Lire

21-03-2012 - Système immunitaire de souris reconstitué à l'aide de cellules souches de personnes adultes Lire

29-03-2012 - Un type d'alimentation pourrait être responsable du faible nombre de spermatozoïdes Lire

17-04-2012 - Un moyen interne de réparer le cartilage Lire

30-04-2012 - Une molécule traite le comportement autistique chez la souris Lire

03-05-2012 - Pourquoi l'organisme réagit-il différemment, selon les individus, à un régime riche en graisse ? Lire

15-05-2012 - Les femmes âgées souffrant d'arythmie cardiaque sont plus à risque de subir un AVC Lire

30-05-2012 - Je mange parce que je suis déprimé et je suis déprimé parce que je mange Lire

06-06-2012 - Une procédure restaure le mouvement des pattes de rats paralysés Lire

18-06-2012 - Oestrogènes et risques cardiovasculaires chez les femmes ménopausées Lire

Plus de brèves




Informations Tags



© JMD