feed

Actualité médicale-Information-Prévention


Feed XML Feed XML






Test sanguin pour Alzheimer

Un nouveau test sanguin qui permet de dépister la maladie d'Alzheimer pourrait bientôt être mis sur le marché grâce à une étude innovante menée par l'Institut de recherche du Centre universitaire de santé McGill (CUSM). Les résultats ont mis en évidence un diagnostic biochimique unique, qui identifie les patients atteints par cette maladie dévastatrice. Cette recherche publiée dans l'édition de mai 2011 du Journal of Alzheimer's Disease touche un demi-million de personnes au Canada et plusieurs autres millions dans le monde.

Jusqu'à présent, à l'exception d'une analyse post mortem des tissus cérébraux, aucun outil ne permettait de diagnostiquer la maladie d'Alzheimer de façon définitive, déclare le Dr Vassilios Papadopoulos, directeur de l'Institut de recherche du CUSM. Notre étude clinique démontre qu'un test sanguin non-invasif basé sur un processus biochimique peut permettre de diagnostiquer cette maladie de façon précoce, et de la différencier des autres types de démences.

La biochimie à des fins de dépistage

Le Dr Papadopoulos et ses collaborateurs ont basé leur test sanguin de la maladie d'Alzheimer sur une hormone sécrétée par le cerveau : la déhydroépiandrostérone (DHEA). Cette hormone est présente en concentration élevée dans le cerveau où elle a de nombreux effets biologiques.

A l'aide d'un processus chimique appelé oxydation, les chercheurs ont réussi à favoriser la production de DHEA dans des prélèvements sanguins effectués chez des patients non atteints de la maladie d'Alzheimer. Cependant, l'oxydation du sang chez les patients atteints de la maladie n'a pas conduit à une augmentation de la DHEA.

Il existe une nette corrélation entre l'incapacité à produire suffisamment de DHEA par oxydation dans le sang et le degré de détérioration cognitive des patients atteints de la maladie d'Alzheimer, explique le Dr Papadopoulos. Nous avons démontré que nous pouvions détecter cette maladie, de façon précise et répétée, avec de petits échantillons sanguins. Ce test nous a également permis de poser un diagnostic différentiel à des stades précoces de la maladie, ce qui signifie qu'il peut également être utilisé pour diagnostiquer la maladie d'Alzheimer à ses débuts.

Implications du traitement

De nombreux traitements envisageables qui modifient la maladie d'Alzheimer tout en en ciblant le développement sous-jacent font actuellement l'objet d'études cliniques, ajoute le Dr Papadopoulos. Toutefois, la mise en place d'un traitement dépend de la fiabilité du diagnostic.

A l'heure actuelle, la maladie d'Alzheimer est diagnostiquée selon les critères suivants : les antécédents familiaux, les renseignements sur le patient ainsi que l'évaluation de l'état mental et l'examen physique en nous concentrant sur les signes neurologiques.

Il est vital d'effectuer un test biochimique précis, simple, spécifique et non-invasif qui appuie les résultats cliniques. Nos résultats démontrent que l'oxydation de la DHEA au cours du test sanguin peut permettre le diagnostic de la maladie d'Alzheimer à un stade très précoce, de contrôler l'effet des traitements et l'évolution de la maladie.

L'étude : A lead study on oxidative stress-mediated dehydroepiandrosterone formation in serum: The biochemical basis for a diagnosis of Alzheimer's disease, a été coécrite par Georges Rammouz, Laurent Lecanu et Vassilios Papadopoulos de l'Institut de recherche du CUSM et de l'Université McGill à Montréal et par Paul Aisen de l'Université de Californie à San Diego.

[Référence - Lien ]

Publié le 09-05-2011



Fichier(s) complémentaire(s) ou connexe(s)

Le sommeil non continu ( fragmenté ) nuit à la mémoire Lire

Alzheimer : des récepteurs au glutamate identifiés comme une cible thérapeutique potentielle Lire

Des neuroscientifiques approfondissent notre compréhension de nos souvenirs Lire

Des modifications génétiques sont identifiées dans le vieillissement du cerveau Lire

Un médicament renverse rapidement les symptômes d'Alzheimer chez les souris Lire






Si vous souhaitez faire une recherche complémentaire, copiez-collez un ou plusieurs ( recherche plus restreinte ) des mots ci-dessous dans google search ci-dessous

Voici les Mots clefs de cet article :
maladie d'Alzheimer ,

Google
 





Version pour Impression
[Zoom>

30-01-2012 - Premiers résultats de l'utilisation de cellules souches rétiniennes Lire

03-02-2012 - Percée majeure en génétique : cancer du cerveau chez l'enfant Lire

15-02-2012 - De nouveaux résultats soulignent l'importance des gènes synaptiques dans l'autisme Lire

20-02-2012 - Une micropuce implantable délivre un médicament à des femmes atteintes d'ostéoporose Lire

28-02-2012 - Microbes dans le liquide amniotique Lire

13-03-2012 - Augmentation du nombre d'enfants souffrant du trouble du déficit de l'attention et d'hyperactivité Lire

21-03-2012 - Système immunitaire de souris reconstitué à l'aide de cellules souches de personnes adultes Lire

29-03-2012 - Un type d'alimentation pourrait être responsable du faible nombre de spermatozoïdes Lire

17-04-2012 - Un moyen interne de réparer le cartilage Lire

30-04-2012 - Une molécule traite le comportement autistique chez la souris Lire

03-05-2012 - Pourquoi l'organisme réagit-il différemment, selon les individus, à un régime riche en graisse ? Lire

15-05-2012 - Les femmes âgées souffrant d'arythmie cardiaque sont plus à risque de subir un AVC Lire

30-05-2012 - Je mange parce que je suis déprimé et je suis déprimé parce que je mange Lire

06-06-2012 - Une procédure restaure le mouvement des pattes de rats paralysés Lire

18-06-2012 - Oestrogènes et risques cardiovasculaires chez les femmes ménopausées Lire

Plus de brèves




Informations Tags



© JMD