feed

Actualité médicale-Information-Prévention


Feed XML Feed XML






Lien entre les heures de sommeil et le risque d'obésité

Au moins vous dormez, au plus vous pouvez devenir obèse, selon une étude présentée ? la North American Association for the Study of Obesity (NAASO) en Novembre par le Dr Gangwisch et ses collaborateurs de la Columbia University Mailman School of Public Health and the Obesity Research Center. L'étude est basée sur une analyse de données prise par la National Health and Nutrition Examination Survey.

L'étude a montré que les sujets ?gés de 32 ? 59 ans qui dorment quatre heures ou moins par nuit ont 73% de chances de plus que ceux qui dorment entre sept et neuf heures chaque nuit de devenir obèses. Les personnes ne prenant que cinq heures de sommeil ont 50% de risques plus élevés que ceux qui dorment une nuit pleine. A six heures de sommeil le taux est de 23%.

Une autre étude a montré que les taux de leptine diminuent et les taux de grehline augmentent chez les personnes privées de sommeil conduisant ? une augmentation de l'appétit et ? consommer.

Cette étude résulte d'un effort conjoint du NAASO et de l'association Américaine du diabète (ADA) pour augmenter la sensibilisation au problème de la hausse de l'obésité et de ses problèmes connexes de santé. NAASO et ADA reconnaissent l'obésité comme une menace significative pour la santé publique et coopèrent pour fournir davantage d'informations sur l'obésité

Selon les Centers for Disease Control and Prevention (CDC), les décès dus ? l'obésité vont bientôt dépasser le tabac comme la cause évitable de décès. L'obésité peut considérablement augmenter les risques de diabète de type 2, de maladies cardiaques, d'attaques cérébrales, de tension artérielle élevée et de certains types de cancer.



Fichier(s) complémentaire(s) ou connexe(s)

Une équipe de chercheurs fait une avancée importante pour le traitement du diabète de type 2 Lire

Le gardien de l'horloge biologique en cause dans le diabète Lire

Des anticorps contre le diabète Lire

Je mange parce que je suis déprimé et je suis déprimé parce que je mange Lire

Pourquoi l'organisme réagit-il différemment, selon les individus, à un régime riche en graisse ? Lire








Si vous souhaitez faire une recherche complémentaire, copiez-collez un ou plusieurs ( recherche plus restreinte ) des mots ci-dessous dans google search ci-dessous

Voici les Mots clefs de cet article :
obésité , diabète

Google
 









Version pour Impression
[Zoom>

30-01-2012 - Premiers résultats de l'utilisation de cellules souches rétiniennes Lire

03-02-2012 - Percée majeure en génétique : cancer du cerveau chez l'enfant Lire

15-02-2012 - De nouveaux résultats soulignent l'importance des gènes synaptiques dans l'autisme Lire

20-02-2012 - Une micropuce implantable délivre un médicament à des femmes atteintes d'ostéoporose Lire

28-02-2012 - Microbes dans le liquide amniotique Lire

13-03-2012 - Augmentation du nombre d'enfants souffrant du trouble du déficit de l'attention et d'hyperactivité Lire

21-03-2012 - Système immunitaire de souris reconstitué à l'aide de cellules souches de personnes adultes Lire

29-03-2012 - Un type d'alimentation pourrait être responsable du faible nombre de spermatozoïdes Lire

17-04-2012 - Un moyen interne de réparer le cartilage Lire

30-04-2012 - Une molécule traite le comportement autistique chez la souris Lire

03-05-2012 - Pourquoi l'organisme réagit-il différemment, selon les individus, à un régime riche en graisse ? Lire

15-05-2012 - Les femmes âgées souffrant d'arythmie cardiaque sont plus à risque de subir un AVC Lire

30-05-2012 - Je mange parce que je suis déprimé et je suis déprimé parce que je mange Lire

06-06-2012 - Une procédure restaure le mouvement des pattes de rats paralysés Lire

18-06-2012 - Oestrogènes et risques cardiovasculaires chez les femmes ménopausées Lire

Plus de brèves




Informations Tags

© JMD