feed

Actualité médicale-Information-Prévention


Feed XML Feed XML






Le lait transgénique de chèvre est un espoir pour combattre la maladie intestinale des enfants

Il est difficile d'améliorer le lait, mais les scientifiques animaliers de l'université Davis en Californie ont trouvé que le lait produit par des chèvre transgéniques, qui portent un gène antibactérien retrouvé dans le lait humain, modifie les bactéries intestinales chez les jeunes chèvres et chez les porcs qui furent nourris avec ce lait.

Les chercheurs espèrent que cette découverte conduira un jour ? produire des laits qui protègent les enfants contre les diarrhées qui chaque année tuent plus de 2 millions d'enfants dans le monde selon l'organisation mondiale de la santé. Les résultats de leur étude seront publiés dans le journal médical international Transgenic Research d'Aout 2006.

Selon le Professeur Jim Murray qui a conduit l'étude avec le docteur Gary Anderson et l'équipe de scientifiques animaliers Elizabeth Maga, ce lait de chèvre représente une des premières nourritures transgéniques ayant le potentiel de réellement bénéficier ? la santé humaine. Les résultats de cette étude indiquent que les caractéristiques protectrices antibactériennes du lysozyme contenu en quantité dans le lait humain sont également présentes dans le lait produit par les chèvres transgéniques qui portent le gène du lysozyme.

Le lysozyme est une protéine retrouvée dans la salive et le lait de tous les mammifères. Elle est retrouvée dans de grandes proportions dans le lait humain tandis que le lait de chèvre n'en contient que 0,06 % par rapport au lait humain. Le lysozyme inhibe la croissance des bactéries en détruisant leurs parois.

étant donné que le lysozyme réduit la croissance des bactéries qui causent des infections intestinales et la diarrhée et qu'il encourage la croissance de bactéries intestinales bénéfiques, il est considéré comme étant un des composés majeurs du lait humain qui contribue ? la santé et au bien-être des enfants nourris au sein.

Les chercheurs de l'université Davis de Californie ont recherché depuis plus d'une décade ? enrichir le lait de vache et de chèvre avec des composés bénéfiques qui se trouvent dans le lait humain. Il y a huit ans ils ont utilisé la technologie génétique pour développer une lignée de chèvres transgéniques qui portent le gène humain lysozyme. En conséquence les chèvres produisent le lysozyme humain dans leur lait.

Les travaux de cette équipe se sont limités pour le moment, avec succès, ? des études animales en utilisant des chèvres et des porcs. Les auteurs suggèrent que des études plus larges et plus approfondies soient conduites pour examiner les autres bénéfices possibles du lait enrichi en lysozyme humain provenant des chèvres transgéniques.

Selon les auteurs, cette étude souligne le potentiel de la biotechnologie pour améliorer les possibilités nutritives du lait. Leur projet pourrait être encore plus bénéfique, disent-ils, si cette technologie pouvait être appliquée aux vaches plutôt qu'aux chèvres, parce que le volume de lait provenant des vaches est bien plus important que celui des chèvres. Il serait dès lors possible de traiter les maladies intestinales notamment dans les pays en voie de développement afin de sauver la vie des nouveau-nés et des enfants

article source



Publié le 11-08-2006







Si vous souhaitez faire une recherche complémentaire, copiez-collez un ou plusieurs ( recherche plus restreinte ) des mots ci-dessous dans google search ci-dessous

Voici les Mots clefs de cet article :
diarrhée , maladies intestinales

Google
 









Version pour Impression
[Zoom>

30-01-2012 - Premiers résultats de l'utilisation de cellules souches rétiniennes Lire

03-02-2012 - Percée majeure en génétique : cancer du cerveau chez l'enfant Lire

15-02-2012 - De nouveaux résultats soulignent l'importance des gènes synaptiques dans l'autisme Lire

20-02-2012 - Une micropuce implantable délivre un médicament à des femmes atteintes d'ostéoporose Lire

28-02-2012 - Microbes dans le liquide amniotique Lire

13-03-2012 - Augmentation du nombre d'enfants souffrant du trouble du déficit de l'attention et d'hyperactivité Lire

21-03-2012 - Système immunitaire de souris reconstitué à l'aide de cellules souches de personnes adultes Lire

29-03-2012 - Un type d'alimentation pourrait être responsable du faible nombre de spermatozoïdes Lire

17-04-2012 - Un moyen interne de réparer le cartilage Lire

30-04-2012 - Une molécule traite le comportement autistique chez la souris Lire

03-05-2012 - Pourquoi l'organisme réagit-il différemment, selon les individus, à un régime riche en graisse ? Lire

15-05-2012 - Les femmes âgées souffrant d'arythmie cardiaque sont plus à risque de subir un AVC Lire

30-05-2012 - Je mange parce que je suis déprimé et je suis déprimé parce que je mange Lire

06-06-2012 - Une procédure restaure le mouvement des pattes de rats paralysés Lire

18-06-2012 - Oestrogènes et risques cardiovasculaires chez les femmes ménopausées Lire

Plus de brèves




Informations Tags

© JMD