feed

Actualité médicale-Information-Prévention


Feed XML Feed XML






Risques et bénéfices de la mammographie de dépistage chez les femmes dans la quarantaine

Selon l'article des Drs Gary Lyman, M.D., M.P.H., et bBenjamin Djulbegovic, M.D., paru le 9 Décembre 2006 dans le journal médical Lancet, les mammographies de dépistage chez les femmes pendant la quarantaine sont indiquées après que les femmes et leurs médecins aient considéré les bénéfices et les risques de ces investigations.

L'étude des auteurs rapporte les résultats d'une étude clinique chez 160.000 femmes dépistées dans la quarantaine en comparaison avec les femmes qui eurent une mammographie après 50 ans.

Les médecins recommandent depuis longtemps un examen de routine par mammographie chez les femmes de cinquante ans et plus. Cependant il y a beaucoup plus de débats pour savoir si ce screening est nécessaire et s?r chez les femmes de moins de cinquante ans.

Selon le Dr Lyman professeur de médecine et d'oncologie au centre anticancéreux James P. Wilmot, les femmes de moins de cinquante ans effectuant un screening par mammographie ont un diagnostic plus précoce et peuvent avoir une diminution du risque de décès d? au cancer du sein d'approximativement 16 % ou plus. Cependant il est besoin d'avoir une discussion sur les risques potentiels de l'irradiation conséquence des mammographies ainsi que les bénéfices d'une détection précoce.

Les Drs Lyman et Djulbegovic ont revu 10 travaux contrôlés et randomisés qui comprenaient 400.000 femmes et ont trouvé qu'il y avait peu de changements dans le taux de survie estimé chez les femmes qui avaient initié un test de dépistage par mammographie entre quarante et cinquante ans. De plus la mammographie, la meilleure technologie actuellement disponible de manière universelle, n'est précise que dans environ 85 % de la plupart des cas.

Les résultats faussement négatifs peuvent donner une fausse réassurance aux femmes et retarder le diagnostic de cancer du sein tandis que les faux positifs peuvent mener ? des procédures invasives non nécessaires . Mais la plus grande incertitude associée ? la mammographie est le potentiel de risque de cancer du sein induit par l'irradiation. Le pic anticipé de cancer du sein induit par l'irradiation survient entre dix et vingt ans après l'exposition.

Le rapport conclut que bien que les estimations des nuisances associées avec le screening par mammographie semblent être moindres que les bénéfices, elles demeurent trop incertaines pour permettre de conclure que dans ce groupe d'?ge il y a un bénéfice consistant ? pratiquer des mammographies de dépistage.

Selon l'auteur, chaque femme a besoin d'avoir une discussion très personnelle avec son médecin ? propos des risques potentiels et des bénéfices de pratiquer des mammographies avant qu'elles n'aient atteint l'?ge de cinquante ans. Ensemble ils doivent décider si les bénéfices surpassent les risques. La décision pourra être totalement différente d'une femme ? l'autre. Clairement si le risque de cancer du sein chez une jeune femme est augmenté soit par une histoire familiale soit par d'autres facteurs, le bénéfice sera pratiquement toujours supérieur aux risques.

article source



Publié le 12-12-2006







Si vous souhaitez faire une recherche complémentaire, copiez-collez un ou plusieurs ( recherche plus restreinte ) des mots ci-dessous dans google search ci-dessous

Voici les Mots clefs de cet article :
cancer du sein , mammographies

Google
 









Version pour Impression
[Zoom>

30-01-2012 - Premiers résultats de l'utilisation de cellules souches rétiniennes Lire

03-02-2012 - Percée majeure en génétique : cancer du cerveau chez l'enfant Lire

15-02-2012 - De nouveaux résultats soulignent l'importance des gènes synaptiques dans l'autisme Lire

20-02-2012 - Une micropuce implantable délivre un médicament à des femmes atteintes d'ostéoporose Lire

28-02-2012 - Microbes dans le liquide amniotique Lire

13-03-2012 - Augmentation du nombre d'enfants souffrant du trouble du déficit de l'attention et d'hyperactivité Lire

21-03-2012 - Système immunitaire de souris reconstitué à l'aide de cellules souches de personnes adultes Lire

29-03-2012 - Un type d'alimentation pourrait être responsable du faible nombre de spermatozoïdes Lire

17-04-2012 - Un moyen interne de réparer le cartilage Lire

30-04-2012 - Une molécule traite le comportement autistique chez la souris Lire

03-05-2012 - Pourquoi l'organisme réagit-il différemment, selon les individus, à un régime riche en graisse ? Lire

15-05-2012 - Les femmes âgées souffrant d'arythmie cardiaque sont plus à risque de subir un AVC Lire

30-05-2012 - Je mange parce que je suis déprimé et je suis déprimé parce que je mange Lire

06-06-2012 - Une procédure restaure le mouvement des pattes de rats paralysés Lire

18-06-2012 - Oestrogènes et risques cardiovasculaires chez les femmes ménopausées Lire

Plus de brèves




Informations Tags

© JMD