feed

Actualité médicale-Information-Prévention


Feed XML Feed XML






La consommation combinée de tomates et de brocolis ralentit la croissance tumorale des adénocarcinomes de la prostate

Selon un article du Dr Kirstie Canene-Adams et collaborateurs, de la division des sciences nutritionnelles de l'université de l'Illinois, publié en ligne en Janvier 2007, par l'American Association for Cancer Research, la combinaison de la consommation de tomates et de brocolis ralentit la croissance tumorale des adénocarcinomes de la prostate.

La consommation alimentaire incluant de cinq ? dix portions de fruits et légumes par jour est actuellement recommandation au public pour prévenir la survenue de cancers. Les auteurs ont évalué différentes combinaisons d'absorption de tomates et de brocolis dans un modèle animal d'adénocarcinome de la prostate.

Des rats au nombre de 206 furent alimentés avec soit 10 % de tomates et 10 % de brocolis (10:10), soit 5 % de tomates plus 5 % de brocolis soit du lycopène, pendant 22 semaines. Cette administration alimentaire a débuté un mois avant l'implantation des tumeurs chez l'animal de laboratoire.

Les auteurs ont comparé les effets de l'alimentation ? la castration chirurgicale et ? un traitement avec du finastéride. La castration a réduit le poids de la prostate, le volume et le poids de la tumeur. Le finasteride a réduit le poids de la prostate mais n'a eu au en effet sur l'étendue de la tumeur. Le lycopène a réduit de manière insignifiante le poids des tumeurs (de 7 ? 18 % ) tandis que les tomates ont réduit le poids des tumeurs de 34 %. Les brocolis ont diminué le poids des tumeurs de 42 %. La combinaison 10:10 a provoqué une diminution de poids des tumeurs de 52 %. Les réductions du poids des tumeurs furent associées avec une réduction de la prolifération et une augmentation de l'apoptose.

La combinaison de tomates et de brocolis fut plus la plus efficace pour réduire la croissance tumorale que soit les tomates soit les brocolis seuls et supporte les recommandations au public ? augmenter la prise d'une variété de composés dérivés des plantes.

article source



Publié le 24-02-2007

Fichier(s) complémentaire(s) ou connexe(s)

Nouveau traitement pour les femmes souffrant d'acné ou d'alopécie Lire

Prévention du cancer de la prostate par le Finastéride Lire








Si vous souhaitez faire une recherche complémentaire, copiez-collez un ou plusieurs ( recherche plus restreinte ) des mots ci-dessous dans google search ci-dessous

Voici les Mots clefs de cet article :
adénocarcinomes de la prostate , finastéride

Google
 









Version pour Impression
[Zoom>

30-01-2012 - Premiers résultats de l'utilisation de cellules souches rétiniennes Lire

03-02-2012 - Percée majeure en génétique : cancer du cerveau chez l'enfant Lire

15-02-2012 - De nouveaux résultats soulignent l'importance des gènes synaptiques dans l'autisme Lire

20-02-2012 - Une micropuce implantable délivre un médicament à des femmes atteintes d'ostéoporose Lire

28-02-2012 - Microbes dans le liquide amniotique Lire

13-03-2012 - Augmentation du nombre d'enfants souffrant du trouble du déficit de l'attention et d'hyperactivité Lire

21-03-2012 - Système immunitaire de souris reconstitué à l'aide de cellules souches de personnes adultes Lire

29-03-2012 - Un type d'alimentation pourrait être responsable du faible nombre de spermatozoïdes Lire

17-04-2012 - Un moyen interne de réparer le cartilage Lire

30-04-2012 - Une molécule traite le comportement autistique chez la souris Lire

03-05-2012 - Pourquoi l'organisme réagit-il différemment, selon les individus, à un régime riche en graisse ? Lire

15-05-2012 - Les femmes âgées souffrant d'arythmie cardiaque sont plus à risque de subir un AVC Lire

30-05-2012 - Je mange parce que je suis déprimé et je suis déprimé parce que je mange Lire

06-06-2012 - Une procédure restaure le mouvement des pattes de rats paralysés Lire

18-06-2012 - Oestrogènes et risques cardiovasculaires chez les femmes ménopausées Lire

Plus de brèves




Informations Tags

© JMD