feed

Actualité médicale-Information-Prévention


Feed XML Feed XML






Le système immunitaire peut être entra?né ? délivrer des virus permettant de détruire des cancers

Les chercheurs d'une équipe internationale de la Mayo Clinic ont con?u une technique qui utilise les propres cellules de l'organisme associées ? un virus pour détruire les cellules cancéreuses ayant essaimé hors des tumeurs primaires vers d'autres parties du corps. Le virus de la stomatite vésiculaire cible et détruit les cellules cancéreuses en laissant les cellules normales intactes.

Cette étude montre en outre que la technologie pourrait être la base d'un nouveau vaccin contre le cancer afin de prévenir la récurrence de celui-ci.

L'étude a été publiée le 9 décembre 2007 dans la revue Nature Medicine. Elle n'a pas encore été reproduite chez l'homme, mais elle est importante parce qu'elle décrit un nouveau traitement potentiel et une nouvelle manière de prévenir la propagation de cancers chez les patients.

Selon le Dr Richard Vile, Ph.D., spécialiste travaillant ? la Mayo Clinic tant que des essais cliniques n'auront pas été effectués, il est difficile d'être certain que les résultats trouvés dans les modèles de souris puissent se traduire clairement ? l'homme.

Dans les cancers du sein, du côlon, de la prostate, de la tête, du cou et de la peau, la croissance des tumeurs secondaires pose souvent plus de grands problèmes aux patients que la tumeur primitive. Le pronostic chez les patients dépend souvent du degré d'envahissement des lymphatiques et du degré de propagation du cancer.

Le docteur Vile et ses collègues ont pensé qu'ils pourraient contrôler la propagation des cancers en manipulant le système immunitaire. Pour pouvoir se servir du virus les chercheurs ont prélevé des cellules de l'organisme d'une souris saine et les ont chargé avec le virus. Une fois ces cellules remises en circulation dans l'organisme le virus s'est détaché et a sélectivement choisi les cellules tumorales pour se diviser et diminuer le taux de cellules tumorales.

Le procédé utilisé dans cette étude a déclenché une réponse immunitaire, ce qui signifie qu'il pourrait être utilisé comme vaccin contre le cancer afin de prévenir les récidives.

Cette technique a permis le traitement avec succès de différentes cellules provenant de trois maladies : le mélanome, le cancer du poumon et le cancer colo-rectal.

Extraire les cellules de l'organisme, leur adjoindre un virus et les réinjecter chez les patients est actuellement déj? utilisé dans un processus similaire qui permet d'attacher des traceurs radioactifs ? des cellules pour trouver la source d'infection de patients. Pour les auteurs il s'agit donc d'une technologie relativement facile ? transposer chez l'homme.

article source



Publié le 26-12-2007

Fichier(s) complémentaire(s) ou connexe(s)

Cancer du sein : une nouvelle cible identifiée pour ralentir sa progression Lire

Cancers du sein : Découverte d'un marqueur du risque de métastases pulmonaires Lire

Cellules graisseuses et cancer du sein : un mélange à risque Lire

Un mélanome mieux compris et mieux traité Lire

Les chercheurs ont identifié le r?le d'un gène dans le développement, la croissance et la progression des tumeurs Lire








Si vous souhaitez faire une recherche complémentaire, copiez-collez un ou plusieurs ( recherche plus restreinte ) des mots ci-dessous dans google search ci-dessous

Voici les Mots clefs de cet article :
métastases ,

Google
 









Version pour Impression
[Zoom>

30-01-2012 - Premiers résultats de l'utilisation de cellules souches rétiniennes Lire

03-02-2012 - Percée majeure en génétique : cancer du cerveau chez l'enfant Lire

15-02-2012 - De nouveaux résultats soulignent l'importance des gènes synaptiques dans l'autisme Lire

20-02-2012 - Une micropuce implantable délivre un médicament à des femmes atteintes d'ostéoporose Lire

28-02-2012 - Microbes dans le liquide amniotique Lire

13-03-2012 - Augmentation du nombre d'enfants souffrant du trouble du déficit de l'attention et d'hyperactivité Lire

21-03-2012 - Système immunitaire de souris reconstitué à l'aide de cellules souches de personnes adultes Lire

29-03-2012 - Un type d'alimentation pourrait être responsable du faible nombre de spermatozoïdes Lire

17-04-2012 - Un moyen interne de réparer le cartilage Lire

30-04-2012 - Une molécule traite le comportement autistique chez la souris Lire

03-05-2012 - Pourquoi l'organisme réagit-il différemment, selon les individus, à un régime riche en graisse ? Lire

15-05-2012 - Les femmes âgées souffrant d'arythmie cardiaque sont plus à risque de subir un AVC Lire

30-05-2012 - Je mange parce que je suis déprimé et je suis déprimé parce que je mange Lire

06-06-2012 - Une procédure restaure le mouvement des pattes de rats paralysés Lire

18-06-2012 - Oestrogènes et risques cardiovasculaires chez les femmes ménopausées Lire

Plus de brèves




Informations Tags

© JMD