feed

Actualité médicale-Information-Prévention


Feed XML Feed XML






Les scientifiques peuvent créer des bébés de mères non nées

Des chercheurs Israéliens et Hollandais ont prélevé du tissu ovarien de foetus avortés et ont placé ce tissu en éprouvette au laboratoire pendant un mois.
Ils ont trouvé que les oeufs immatures, qui ne deviendraient normalement actifs qu'après la puberté, ont commencé ? se développer lorsqu'ils furent placés dans un milieu hormonal féminin.

Ceci ouvre la possibilité d'avoir des foetus qui pourraient être fertilisés. Une fois implantés dans un utérus les embryons dont les mères ne sont jamais nées pourraient devenir un bébé. Le processus a été conduit avec succès chez les souris.

Cette étude suggère la possibilité de donation éventuelle d'oeufs ? des femmes infertiles ou bien leur l'utilisation pour des recherches médicales.
étant donné qu'il y a un très grand besoin de donation d'oeufs pour traiter les problèmes de fertilité et pour la recherche médicale, les scientifiques ont imaginé la possibilité d'exploiter les millions de follicules immatures qui existent chez chaque foetus avorté. Le processus n'a jamais été tenté chez l'homme étant donné les objections éthiques et les difficultés techniques mais une équipe conduite par Tal Biron-Shental, au Meir Hospital ? Kfar Saba, en Israel, a déj? prélevé du tissu ovarien ? partir de 7 foetus avortés entre 22 et 33 semaines, l'a congelé puis décongelé et maintenu en vie pendant quatre semaines dans un bain d'hormones. Les oeufs ont commencé ? sécréter des hormones féminines montrant ainsi qu'ils avaient commencé ? m?rir. Ils ne sont pas arrivés au stade de fertilité.

Les études ont été primitivement induites pour évaluer les meilleures conditions pour permettre ? des oeufs humains murs de se développer. Mais selon le docteur Biron-Shental dans ce cas et si les garanties éthiques et de s?reté du processus sont résolues ils pourraient être donnés ? des femmes infertiles. "Si vous pouvez les faire m?rir alors vous pouvez les utiliser pour la fécondation artificielle parce qu'il y a une grand besoin d'oeufs" ainsi qu'elle l'a déclaré lors du congrès de l'European Society of Human Reproduction and Embryology ? Madrid. "Je suis pleinement consciente de la controverse ? ce propos, mais probablement, cela pourrait être jugé acceptable dans certains pays".
Les ovocytes de foetus avortés pourraient être une nouvelle source d'oeufs car il y a une énorme quantité de follicules dans l'ovaire foetal. Il est extrêmement difficile de trouver du tissu ovarien viable chez des foetus avortés avant 24 semaines, la limite légale en Grande-Bretagne. Les avortements plus tardifs sont pratiqués en cas de sérieuses anomalies ou risques pour la mère et de tels foetus sont probablement porteurs d'anomalies génétiques.

Dans un commentaire, Fran?oise Shenfield, co-ordinatrice du comité éthique de l' European society's, a déclaré : "je suis très troublée par ceci, non seulement pour des raisons éthiques mais pour des raisons psychologiques, ainsi le public pourrait se demander d'o? viennent ces oeufs ? Vous pouvez imaginer ce que le lobby anti avortement va penser de cel?. La société n'est pas prête. Nous devons être extrêmement attentifs avant même de faire de la recherche."

Un porte-parole de l'autorité de Human Fertilisation and Embryology a ajouté "Après une consultation en 1994 nous avons décidé qu'il serait extrêmement difficile pour n'importe quel enfant de vivre en ayant été créé ? partir de tissu foetal avorté, et a ajouté 'Nous ne pouvons considérer l'utilisation de ce type de tissu pour traiter la fertilité".




Fichier(s) complémentaire(s) ou connexe(s)

Séquencage du génome d'un foetus Lire

Prédiction de la probabilité de la nocivité de certains médicaments pendant la grossesse Lire

Conséquences de l'infection par le cytomégalovirus humain sur le déroulement de la grossesse Lire

Aux limites du test prénatal : le séquençage du génome foetal Lire

L'exposition prénatale aux produits chimiques faiblement endocriniens est reliée au cancer du sein chez l'adulte Lire








Si vous souhaitez faire une recherche complémentaire, copiez-collez un ou plusieurs ( recherche plus restreinte ) des mots ci-dessous dans google search ci-dessous

Voici les Mots clefs de cet article :
foetus ,

Google
 









Version pour Impression
[Zoom>

30-01-2012 - Premiers résultats de l'utilisation de cellules souches rétiniennes Lire

03-02-2012 - Percée majeure en génétique : cancer du cerveau chez l'enfant Lire

15-02-2012 - De nouveaux résultats soulignent l'importance des gènes synaptiques dans l'autisme Lire

20-02-2012 - Une micropuce implantable délivre un médicament à des femmes atteintes d'ostéoporose Lire

28-02-2012 - Microbes dans le liquide amniotique Lire

13-03-2012 - Augmentation du nombre d'enfants souffrant du trouble du déficit de l'attention et d'hyperactivité Lire

21-03-2012 - Système immunitaire de souris reconstitué à l'aide de cellules souches de personnes adultes Lire

29-03-2012 - Un type d'alimentation pourrait être responsable du faible nombre de spermatozoïdes Lire

17-04-2012 - Un moyen interne de réparer le cartilage Lire

30-04-2012 - Une molécule traite le comportement autistique chez la souris Lire

03-05-2012 - Pourquoi l'organisme réagit-il différemment, selon les individus, à un régime riche en graisse ? Lire

15-05-2012 - Les femmes âgées souffrant d'arythmie cardiaque sont plus à risque de subir un AVC Lire

30-05-2012 - Je mange parce que je suis déprimé et je suis déprimé parce que je mange Lire

06-06-2012 - Une procédure restaure le mouvement des pattes de rats paralysés Lire

18-06-2012 - Oestrogènes et risques cardiovasculaires chez les femmes ménopausées Lire

Plus de brèves




Informations Tags

© JMD