feed

Actualité médicale-Information-Prévention


Feed XML Feed XML






Ligature, Vasectomie

Si votre choix n'est pas encore fait lisez en premier le fichier
précédent

Si vous ne souhaitez plus d'enfant et envisagez une contraception définitive soit par la ligature des trompes soit par la vasectomie ( ligature des déférents ), il vous faut savoir en premier qu'elle n'est pas ? 100% certaine.
Quels sont les arguments en faveur de l'une ou l'autre méthode.

La ligature chirurgicale ou la ligature par voie vaginale peuvent s'effectuer comme complément d'une autre raison d'intervenir ( intervention par exemple en cas d'incontinence, césarienne). La ligature n'est alors qu'un petit complément technique.
La technique par voie laparoscopique ( au niveau du nombril ) et la pose de clips est hormis les cas précités la technique habituelle. Elle "abime" moins de trompe et de ce fait une ré-anastomose ( reperméabilisation ) sera plus aisée si elle est souhaitée dans le futur ( la tentative de reperméabilisation se fera sous microscope opératoire tant chez la femme que chez l'homme et n'est pas toujours couronnée de succès ).
Cette intervention par voie laparoscopique nécessite une anesthésie générale ; la cicatrice est toute petite et devient quasi invisible.
Cette intervention est de préférence accompagnée d'une courte hospitalisation d'une journée étant donné que les suites opératoires ( après le réveil ) sont un peu douloureuses et nécessitent quelques "calmants".

Les clips sont posés sur les trompes et empêchent le passage de l'ovule. Il n'y a donc pas de modification du cycle ( les ovaires sont intacts ). Il s'agit donc d'une action seulement mécanique. Une ré-anastomose est possible comme indiqué ci-dessus ; en cas d'échec de la ré-anastomose il reste la possibilité de "bébé-éprouvette" c'est-?-dire une fécondation in vitro.

Vasectomie
Le gros avantage de l'intervention chez l'homme est qu'elle peut se faire en ambulatoire strict ( pas d'hospitalisation mais hôpital de jour ) et sous anesthésie locale. Il s'agit ici aussi d'une action seulement mécanique : ligature et section du canal déférent qui sert ? transporter les spermatozo?des.

Par ailleurs il est possible pour l'homme de "stocker" du matériel génétique en banque de sperme pour un usage futur en cas de regret. Une ré-anastomose est possible comme indiqué ci-dessus : le succès n'est pas de 100% et de plus si la perméabilité peut être retrouvée comme chez la femme il n'y a pas nécessairement de résultat-grossesses ? cause de la présence parfois d'anticorps anti spermatozoides post vasectomie.

Que choisir ?

Le but d'un article de Obstet Gynecol Surv 1999 Décembre;54(12):766-77 est justement d'analyser de manière critique les deux techniques de stérilisation ( la ligature des trompes et la vasectomie ) de telle sorte qu'un médecin puisse fournir l'information au sujet des méthodes de stérilisation.


Une recherche MEDLINE extensive de la littérature médicale publiée depuis 1966 a été entreprise pour comparer les conseils préopératoires, les procédures opératoires, les complications postopératoires, les co?ts, les conséquences psychosociales et la faisabilité de la reperméabilisation entre la ligature des trompes et la vasectomie.

Comparée avec la vasectomie, la ligature des trompes est 20 fois plus susceptible d'avoir des complications majeures, elle enregistre 10 ? 37 fois plus d'échecs, et co?te trois fois plus. En outre, la mortalité, bien que rare, est 12 fois plus élevée pour la stérilisation de la femme que celle de l'homme.


La méthode de stérilisation la plus s?re, la plus efficace, et la moins co?teuse est la vasectomie. Pour ces raisons, les médecins devraient recommander la vasectomie lorsqu'ils fournissent des avis sur la stérilisation, malgré la popularité de la ligature.

Le regret

Plus la personne est jeune et plus la période de fertilité est grande.
Il y a donc plus de possibilités de regrets selon que la femme a 40 ans ou 28, quelque soit le nombre d'enfants.
Rappellons que cette période de fertilité est plus longue chez un homme que chez une femme.
Voici les conclusions parues dans J Urol 1999 Jun;161(6):1835-9 : Les patients qui demandent une reperméabilisation de vasectomie ont le plus souvent choisi la stérilisation volontaire ? un plus jeune ?ge. Nous croyons que les plus jeunes hommes devraient recevoir de meilleurs conseils pré-vasectomie . Cependant, la réussite estimée et le co?t-efficacité de la cryopreservation ( banque de sperme ) de sperme avant vasectomie, ajouté aux inséminations intrauterines , peut rendre cette alternative non-chirurgicale désirable pour les plus jeunes couples qui choisissent néanmoins la vasectomie malgré les informations correctes du taux de reperméabilisation (+-50%).

Y a-t-il encore une place pour la ligature ou la vasectomie ?

C'est ? vous d'en juger. Faites vous aider par votre gynécologue pour approfondir le débat et surtout le centrer sur votre cas. La stérilisation n'est pas une petite décision. Est-elle le meilleur choix pour vous maintenant et d'ici quelques années ?
Si vous le pensez faut-il une ligature féminine ou bien les arguments américains mais aussi canadiens font-ils pencher la balance vers la vasectomie ? Si tel est le cas il faut savoir que peu de gynécologues la pratiquent et qu'il faudra alors probablement consulter un andrologue ou un urologue.




Fichier(s) complémentaire(s) ou connexe(s)

Fréquence de la recanalisation précoce après vasectomie Lire

AMELIORATION DE LA TECHNIQUE DE LA VASECTOMIE Lire

Un nouveau contraceptif masculin est ? l'étude Lire








Si vous souhaitez faire une recherche complémentaire, copiez-collez un ou plusieurs ( recherche plus restreinte ) des mots ci-dessous dans google search ci-dessous

Voici les Mots clefs de cet article :
ligature , vasectomie

Google
 









Version pour Impression
[Zoom>

30-01-2012 - Premiers résultats de l'utilisation de cellules souches rétiniennes Lire

03-02-2012 - Percée majeure en génétique : cancer du cerveau chez l'enfant Lire

15-02-2012 - De nouveaux résultats soulignent l'importance des gènes synaptiques dans l'autisme Lire

20-02-2012 - Une micropuce implantable délivre un médicament à des femmes atteintes d'ostéoporose Lire

28-02-2012 - Microbes dans le liquide amniotique Lire

13-03-2012 - Augmentation du nombre d'enfants souffrant du trouble du déficit de l'attention et d'hyperactivité Lire

21-03-2012 - Système immunitaire de souris reconstitué à l'aide de cellules souches de personnes adultes Lire

29-03-2012 - Un type d'alimentation pourrait être responsable du faible nombre de spermatozoïdes Lire

17-04-2012 - Un moyen interne de réparer le cartilage Lire

30-04-2012 - Une molécule traite le comportement autistique chez la souris Lire

03-05-2012 - Pourquoi l'organisme réagit-il différemment, selon les individus, à un régime riche en graisse ? Lire

15-05-2012 - Les femmes âgées souffrant d'arythmie cardiaque sont plus à risque de subir un AVC Lire

30-05-2012 - Je mange parce que je suis déprimé et je suis déprimé parce que je mange Lire

06-06-2012 - Une procédure restaure le mouvement des pattes de rats paralysés Lire

18-06-2012 - Oestrogènes et risques cardiovasculaires chez les femmes ménopausées Lire

Plus de brèves




Informations Tags

© JMD