feed

Actualité médicale-Information-Prévention


Feed XML







Une association de deux médicaments efficace pour combattre le cancer de la prostate

Jean-Sébastien Annicotte, chargé de recherche ? l'Inserm, et Lluis Fajas, directeur de recherche ? l'Inserm, responsable de l'Unité Inserm - Métabolisme et Cancers - et leurs collaborateurs, viennent de mettre en évidence l'effet bénéfique chez la souris de l'association de deux médicaments, actuellement utilisés pour traiter le diabète et l'épilepsie, dans le traitement du cancer de la prostate.

Aujourd'hui on estime en France que 40.000 décès par an seraient liés ? un cancer de la prostate. Cette étude devrait ouvrir de nouveaux axes de recherche pour le traitement de cette pathologie, seconde cause de mortalité par cancer chez l'homme. Des essais cliniques sont aujourd'hui ? l'étude par Stéphane Culine au Centre régional de lutte contre le cancer de Montpellier.

Ces travaux furent publiés dans la revue Molecular and Cellular Biology, en octobre 2006

La prostate est une glande située sous la vessie, ? proximité des voies urinaires et génitales. Dans de nombreux cas de cancers de la prostate et notamment pour des stades avancés, les stratégies thérapeutiques hormonales utilisées s'avèrent inefficaces. Il est donc nécessaire d'envisager de nouvelles approches pour le traitement de cette pathologie.

Des études récentes ont mis en évidence qu'un récepteur nucléaire, nommé PPAR. jouait un r?le important dans la prolifération des cellules cancéreuses. Activé par un ligand spécifique, le complexe ligand/récepteur bloque cette multiplication incontr?lée. Par ailleurs, d'autres études de l'équipe ont montré que la capacité de PPAR. ? stopper la prolifération des cellules cancéreuse était stimulée par une autre famille de molécule : les inhibiteurs d'histone déacétylase.

Ces deux constats laissent suggérer que PPAR. puisse devenir une cible thérapeutique intéressante. Les chercheurs ont donc testé, chez la souris, un traitement novateur combinant ces deux molécules : un agoniste de PPAR. (c'est ? dire une molécule mimant l'action du ligand spécifique) et un inhibiteur d'histone déacétylase.

Et les résultats obtenus sont probants. Non seulement cette association médicamenteuse bloque la progression de la tumeur sur des cancers localisés, mais elle stoppe également le mécanisme d'invasion de la tumeur lors de cancer métastasés. La réalisation d'essais clinique chez l'homme est d'ores et déj? ? l'étude. L'utilisation de cette association de médicaments déj? connus dans le traitement du diabète et de l'épilepsie, devrait permettre aux chercheurs de s'affranchir de longues étapes inhérentes ? tout essai clinique.

Ces travaux ont re?u le soutien de l'association pour la Recherche contre le Cancer (ARC),de la Ligue contre le Cancer, et de la Fondation pour la Recherche Médicale (FRM).


Publié le 14-11-2006

Fichier(s) complémentaire(s) ou connexe(s)

Attaquer le cancer de la prostate par le cetuximab Lire

Les patients souffrant d'un cancer de la prostate débutant ont une survie prolongée grâce à la chirurgie Lire

Découverte d'un nouveau marqueur potentiel du cancer de la prostate Lire

Mutations germinales et risque de cancer de la prostate Lire

Utilisation nouvelle de thérapeutiques anti-androgènes pour traiter certains cancers du sein résistants Lire

Reproduction et environnement, une expertise collective de l'Inserm Lire






Si vous souhaitez faire une recherche complémentaire, copiez-collez un ou plusieurs ( recherche plus restreinte ) des mots ci-dessous dans google search ci-dessous

Voici les Mots clefs de cet article :
prostate , cancer de la prostate

Google
 
Version pour Impression
[Zoom]

13-03-2012 - Augmentation du nombre d'enfants souffrant du trouble du déficit de l'attention et d'hyperactivité Lire

21-03-2012 - Système immunitaire de souris reconstitué à l'aide de cellules souches de personnes adultes Lire

29-03-2012 - Un type d'alimentation pourrait être responsable du faible nombre de spermatozoïdes Lire

17-04-2012 - Un moyen interne de réparer le cartilage Lire

30-04-2012 - Une molécule traite le comportement autistique chez la souris Lire

03-05-2012 - Pourquoi l'organisme réagit-il différemment, selon les individus, à un régime riche en graisse ? Lire

15-05-2012 - Les femmes âgées souffrant d'arythmie cardiaque sont plus à risque de subir un AVC Lire

30-05-2012 - Je mange parce que je suis déprimé et je suis déprimé parce que je mange Lire

06-06-2012 - Une procédure restaure le mouvement des pattes de rats paralysés Lire

18-06-2012 - Oestrogènes et risques cardiovasculaires chez les femmes ménopausées Lire

Plus de brèves







© JMD