feed

Actualité médicale-Information-Prévention


Feed XML







Des molécules dérivées des plantes permettront de développer des méthodes de prévention anticancéreuse

Les scientifiques étudient des méthodes génétiques et des composés chimiques naturels comme les triterpénoides pour augmenter nos connaissances sur les interactions qui mènent au cancer et comment ces interactions peuvent ?tre manipulées pour prévenir une variété de cancers. Ces études ont été présentées au congrés de l'association américaine pour la recherche du cancer en novembre 2006.

Les Triterpénoides et le réxinoide LG100268

De nouveaux médicaments synthétiques appelés triterpénoides dérivés des molécules des plantes ont démontré leur efficacité en diminuant la vitesse de croissance des cancers du poumon selon une recherche conduite ? l'université Dartmouth. Les triterpénoides CDDO-MA actuellement en essai thérapeutique pour la leucémie et les tumeurs solides, réduit significativement le nombre et la taille des tumeurs chez les souris. De plus une substance chimique, le LG100268, développé par un laboratoire pharmaceutique, fut efficace en prévention de la croissance des tumeurs. Selon l'auteur, le Dr Karen Liby, Ph.D et ses collègues leurs études montrent un r?le prometteur pour ces substances dans le but de stopper la croissance des tumeurs du poumon. Leur recherche en outre suggère la potentialité de ces composés ? prévenir le cancer du poumon.


Les triterpénoides CDDO et le réxinoide en synergie, préviennent les tumeurs mammaires chez les souris.

Les triterpénoides et le réxinoide LG100268 furent également efficaces en combinaison contre le développement du cancer du sein. Ces deux substances ont éliminé des tumeurs chez les souris qui avaient été nourries avec ces composés. Ce travail montre le potentiel pour ces médicaments ? ?tre des agents préventifs d'une variété croissante de cancers.

La réduction génétique de l'hormone circulante IGF ( facteur de croissance insulinique) inhibe la croissance des tumeurs coliques chez les souris

Selon une recherche du groupe de l'institut national du cancer de l'université du Texas et de l'école de médecine du mont Sinai, les souris avec une altération génétique qui réduit les taux de ce facteur de croissance ont moins de tumeurs cancéreuses que les souris ayant des taux normaux de cette substance. Cette recherche suggère que la réduction des taux de cette hormone de croissance pourrait ?tre une méthode prometteuse pour prévenir la croissance du cancer du c?lon.

Le taux de fréquence des cancers du colon chez les souris déficientes en hormone de croissance IGF fut d'? peu près moitié de celui des souris ayant des taux normaux de cette hormone. Cependant l'absence d'IGF a conduit ? de sévères anomalies du développement et ? un taux de survie très faible. Les chercheurs ont trouvé un type de souris chez qui il manquait un gène appelé igf1. Ces souris étaient IGF déficientes mais se sont développées normalement.

Selon le Dr Olivo-Marston, cette petite étude pilote devrait ?tre contr?lée pour vérifier si effectivement les réductions en IGF peuvent prévenir la formation de cellules tumorales du c?lon


Publié le 28-11-2006

Fichier(s) complémentaire(s) ou connexe(s)

Le calcium et la vitamine D pourraient réduire le risque de cancer chez les femmes Lire

Des anticorps combinés avec les médicaments anticancéreux montrent une augmentation de l'efficacité de ceux-ci contre le cancer du sein Lire

Le Nexavar augmente significativement le taux de survie chez les patients souffrant de cancer du foie Lire

Les mutations d'un gène ( BRAF ) prédisent la sensibilité ? une classe nouvelle de médicaments du cancer Lire






Si vous souhaitez faire une recherche complémentaire, copiez-collez un ou plusieurs ( recherche plus restreinte ) des mots ci-dessous dans google search ci-dessous

Voici les Mots clefs de cet article :
cancer du poumon , cancer du colon

Google
 
Version pour Impression
[Zoom]

13-03-2012 - Augmentation du nombre d'enfants souffrant du trouble du déficit de l'attention et d'hyperactivité Lire

21-03-2012 - Système immunitaire de souris reconstitué à l'aide de cellules souches de personnes adultes Lire

29-03-2012 - Un type d'alimentation pourrait être responsable du faible nombre de spermatozoïdes Lire

17-04-2012 - Un moyen interne de réparer le cartilage Lire

30-04-2012 - Une molécule traite le comportement autistique chez la souris Lire

03-05-2012 - Pourquoi l'organisme réagit-il différemment, selon les individus, à un régime riche en graisse ? Lire

15-05-2012 - Les femmes âgées souffrant d'arythmie cardiaque sont plus à risque de subir un AVC Lire

30-05-2012 - Je mange parce que je suis déprimé et je suis déprimé parce que je mange Lire

06-06-2012 - Une procédure restaure le mouvement des pattes de rats paralysés Lire

18-06-2012 - Oestrogènes et risques cardiovasculaires chez les femmes ménopausées Lire

Plus de brèves







© JMD