feed

Actualité médicale-Information-Prévention


Feed XML







Les cerveaux endommagés de rats ont complètement retrouvé leur capacité d'apprentissage par des transplantations nerveuses

La transplantation de cellules nerveuses dans le cerveau de rats leur a permis de complètement retrouver leurs capacités d'apprentissage et de mémoire, probablement grâce à des facteurs de croissance protecteurs.

Cette étude critique, confirme que les transplantations de cellules peuvent aider le cerveau à se réparer lui-même. Cette découverte pourrait conduire à de nouvelles thérapeutiques pour aider les patients souffrant de démence. De manière plus générale, les scientifiques peuvent maintenant développer et tester de nouvelles voies d'aide pour réparer le système nerveux endommagé, soit avec de nouveaux médicaments, soit avec des cellules génétiquement modifiées soit par des transplantations nerveuses ou par d'autres moyens.

Ce travail a été publié dans le journal de décembre de l'association américaine psychologique - Behavioral Neuroscience - . Les résultats, selon les auteurs, confirment le potentiel des greffes de cellules pour stimuler la production de facteur de croissance neuronaux, pour régénérer et réorganiser une partie du cerveau et restaurer les fonctions cognitives par une procédure appelée plasticité neuronale.

Cette étude s'est concentrée sur l'hippocampe, considérée comme le site de l'apprentissage et de la mémoire, dont l'atteinte dans la maladie d'Alzheimer cause les symptômes de la maladie. Le système hippocampe comprend l'hippocampe lui-même, le subiculum et le cortex adjacent l'entorhinal.

Antérieurement, les scientifiques avaient démontré que les dommages au subiculum conduisaient à la détérioration de l'hippocampe et à des problèmes d'apprentissage. La question suivante fut : les chercheurs en faisant l'opposé pouvaient-ils réparer l'hippocampe et restaurer les fonctions mémorielles.

Les travaux ont été menés à l'institut national indien pour la santé mentale situé à Bangalore. Après destruction du subiculum les auteurs ont deux mois plus tard constaté après micro-injections de cellules nerveuses que les rats avaient retrouvé complètement leur capacité d'apprentissage. Les auteurs ont pu au microscope constater que les cellules transplantées avaient migré dans un sous-domaine de l'hippocampe appelé le gyrus dentelé. Là, les greffes ont semblé favoriser la sécrétion de deux types de facteurs de croissance.

Les facteurs de croissance neuraux, également appelés facteurs neurotrophiques, tiennent leurs grandes promesses pour traiter les problèmes neurologiques. Ces produits chimiques spécialisés fournissent un micro environnement idéal pour faire de nouveaux neurones selon le co-auteur Bindu Kutty, PhD. Ils protègent également les cellules du cerveau existantes particulièrement après un dommage neurologique.

Selon les auteurs davantage d'études sont nécessaires, pour comprendre en particulier le mécanisme fondamental de réparation et le rôle premier apparent du facteur de croissance dans la santé du cerveau. Plus d'études sont nécessaires pour obtenir des réponses définitives notamment à propos de la sécurité et de l'efficacité de telles approches.


Publié le 10-12-2009

Fichier(s) complémentaire(s) ou connexe(s)

L'hormone qui contr?le l'appétit pourrait pourrait prémunir contre la maladie d'Alzheimer Lire

Marcher lentement prédit le risque de décès cardiovasculaire Lire

La simvastatine est associée avec une réduction importante de la fréquence de la démence et de la maladie de Parkinson Lire

Test sanguin pour Alzheimer Lire

L'utilisation d'un type d'hypotenseur apporte un nouvel espoir dans la prévention et le traitement de la démence Alzheimer Lire






Si vous souhaitez faire une recherche complémentaire, copiez-collez un ou plusieurs ( recherche plus restreinte ) des mots ci-dessous dans google search ci-dessous

Voici les Mots clefs de cet article :
démence , Alzheimer

Google
 
Version pour Impression
[Zoom]

13-03-2012 - Augmentation du nombre d'enfants souffrant du trouble du déficit de l'attention et d'hyperactivité Lire

21-03-2012 - Système immunitaire de souris reconstitué à l'aide de cellules souches de personnes adultes Lire

29-03-2012 - Un type d'alimentation pourrait être responsable du faible nombre de spermatozoïdes Lire

17-04-2012 - Un moyen interne de réparer le cartilage Lire

30-04-2012 - Une molécule traite le comportement autistique chez la souris Lire

03-05-2012 - Pourquoi l'organisme réagit-il différemment, selon les individus, à un régime riche en graisse ? Lire

15-05-2012 - Les femmes âgées souffrant d'arythmie cardiaque sont plus à risque de subir un AVC Lire

30-05-2012 - Je mange parce que je suis déprimé et je suis déprimé parce que je mange Lire

06-06-2012 - Une procédure restaure le mouvement des pattes de rats paralysés Lire

18-06-2012 - Oestrogènes et risques cardiovasculaires chez les femmes ménopausées Lire

Plus de brèves







© JMD