feed

Actualité médicale-Information-Prévention


Feed XML Feed XML






Des produits chimiques communs retrouvés dans l'alimentation affectent le développement de l'ovaire du foetus

Selon le rapport du Dr. Paul Fowler, de l'université d'Aberdeen (Ecosse), présenté au 23e congrès annuel de la société européenne de reproduction humaine, l'exposition d'un foetus femelle de mouton ? de faibles doses de produits chimiques couramment rencontrés dans l'environnement peuvent perturber le développement de l'ovaire.

Ces récentes décades il y a eu une augmentation très importante de la production de produits chimiques industriels et de produits chimiques utilisés en agriculture ainsi que l'augmentation de la production de métaux lourds. Ces augmentations de production ont co?ncidé avec l'observation de problèmes chez des animaux sauvages. La fertilité appara?t également diminuer chez les humains et on a retrouvé également une augmentation des défauts du système reproductif des nouveau-nés.

Les auteurs ont comparé les ovaires de foetus au jour 110 de la gestation des moutons (ce qui est équivalent ? la 27e semaine de gestation humaine) dont les mères avaient paturé dans un champ fertilisé avec des boues de déchets ou dans un autre champ indemne de contamination. Les ovaires de foetus contaminés contenaient moins d'oeufs et aussi des anomalies de protéines : différences qui pourraient avoir des implications ultérieures comme le cancer.

Les auteurs espèrent que leurs travaux pourront permettre de cerner les moments de grossesse pendant lesquelles les foetus sont le plus sensibles ? l'exposition ? des concentrations environnementales d'un mélange de polluants.

Un des collaborateurs du projet, le professeur Richard Sharpe a déj? montré une réduction du taux de testostérone et du nombre de cellules testiculaires chez le foetus m?le exposé ? ces boues polluantes. Les auteurs espèrent trouver les mécanismes par lesquels l'exposition aux produits chimiques environnementaux jouent un rôle néfaste dans le développement reproductif pour déterminer ce qui peut être fait pour réduire le risque chez le foetus humain.

article source



Publié le 06-07-2007







Si vous souhaitez faire une recherche complémentaire, copiez-collez un ou plusieurs ( recherche plus restreinte ) des mots ci-dessous dans google search ci-dessous

Voici les Mots clefs de cet article :
reproduction , polluants

Google
 









Version pour Impression
[Zoom>

30-01-2012 - Premiers résultats de l'utilisation de cellules souches rétiniennes Lire

03-02-2012 - Percée majeure en génétique : cancer du cerveau chez l'enfant Lire

15-02-2012 - De nouveaux résultats soulignent l'importance des gènes synaptiques dans l'autisme Lire

20-02-2012 - Une micropuce implantable délivre un médicament à des femmes atteintes d'ostéoporose Lire

28-02-2012 - Microbes dans le liquide amniotique Lire

13-03-2012 - Augmentation du nombre d'enfants souffrant du trouble du déficit de l'attention et d'hyperactivité Lire

21-03-2012 - Système immunitaire de souris reconstitué à l'aide de cellules souches de personnes adultes Lire

29-03-2012 - Un type d'alimentation pourrait être responsable du faible nombre de spermatozoïdes Lire

17-04-2012 - Un moyen interne de réparer le cartilage Lire

30-04-2012 - Une molécule traite le comportement autistique chez la souris Lire

03-05-2012 - Pourquoi l'organisme réagit-il différemment, selon les individus, à un régime riche en graisse ? Lire

15-05-2012 - Les femmes âgées souffrant d'arythmie cardiaque sont plus à risque de subir un AVC Lire

30-05-2012 - Je mange parce que je suis déprimé et je suis déprimé parce que je mange Lire

06-06-2012 - Une procédure restaure le mouvement des pattes de rats paralysés Lire

18-06-2012 - Oestrogènes et risques cardiovasculaires chez les femmes ménopausées Lire

Plus de brèves











Informations Tags

© JMD