feed

Actualité médicale-Information-Prévention


Feed XML Feed XML






Implication génétique dans le mécanisme de l'obésité

Le Pr Philippe Froguel (CNRS EP 10, Institut de Biologie de Lille/Institut Pasteur et Imperial College de Londres) avait déj? en octobre 1998 dans un communiqué de presse signalé le premier gène de prédisposition ? l'obésité localisé sur le chromosome 10.

Selon cet auteur et ses collaborateurs, un autre gène participe ? la prédisposition ? l'obésité. Ce gène, le FTO, se trouve sur le chromosome 16. Cette m?me découverte a été réalisée par l'équipe anglo américaine du Dr McCarthy de l'université d'Oxford et du Pr Andrew Hattersley, de l'école de médecine Peninsula (Grande-Bretagne), qui a mis en évidence l'importance d'un variant du gène FTO. Le travail a été publié dans Science.

Selon ce chercheur cette prédisposition génétique ? la prise de poids ne peut ? elle seule expliquer l'épidémie d'obésité constatée depuis vingt ans étant donné que le patrimoine génétique des européens n'a pas pu changer en aussi peu de temps. La sur expression du gène serait en cause dans près de 30 % des obésités lorsque qu'il y a un variant FTO et de 70 % lorsqu'il y a deux copies (ou allèles) du gène FTO.

Les chercheurs anglo américains ont d'abord analysé le génome de 2000 personnes souffrant de diabète de type 2 et l'ont comparé ? celui de 3000 personnes en bonne santé. Ils ont ensuite analysé les caractéristiques d'un gène particulier apparemment impliqué dans l'obésité dans des échantillons génétiques prélevés chez 37.000 personnes ne souffrant pas de diabète. Ces recherches ont permis de montrer que le gène FTO est fortement impliqué dans l'obésité.

La recherche franco anglaise du professeur Froguel s'est faite en partant d'une démarche totalement différente et a abouti au m?me résultat. Le gène qui leur paraissait ?tre particulièrement associé ? l'obésité a été étudié chez 10.000 personnes. Cette étude, qui sera publiée dans Nature Genetics a confirmé que ce gène jouait un r?le important dans l'obésité.

Cette découverte devrait constituer un point de départ pour mieux comprendre la régulation du poids et mettre au point des thérapies adaptées de l'obésité qui accro?t fortement les risques de diabète et de maladies cardio vasculaires.

[Référence - Lien ]

Publié le 27-04-2007



Fichier(s) complémentaire(s) ou connexe(s)

Je mange parce que je suis déprimé et je suis déprimé parce que je mange Lire

Pourquoi l'organisme réagit-il différemment, selon les individus, à un régime riche en graisse ? Lire

Obésité : notre second cerveau serait-il trop efficace ? Lire

Une équipe de chercheurs fait une avancée importante pour le traitement du diabète de type 2 Lire

Le gardien de l'horloge biologique en cause dans le diabète Lire

Des anticorps contre le diabète Lire






Si vous souhaitez faire une recherche complémentaire, copiez-collez un ou plusieurs ( recherche plus restreinte ) des mots ci-dessous dans google search ci-dessous

Voici les Mots clefs de cet article :
obésité , génétique

Google
 





Version pour Impression
[Zoom>

30-01-2012 - Premiers résultats de l'utilisation de cellules souches rétiniennes Lire

03-02-2012 - Percée majeure en génétique : cancer du cerveau chez l'enfant Lire

15-02-2012 - De nouveaux résultats soulignent l'importance des gènes synaptiques dans l'autisme Lire

20-02-2012 - Une micropuce implantable délivre un médicament à des femmes atteintes d'ostéoporose Lire

28-02-2012 - Microbes dans le liquide amniotique Lire

13-03-2012 - Augmentation du nombre d'enfants souffrant du trouble du déficit de l'attention et d'hyperactivité Lire

21-03-2012 - Système immunitaire de souris reconstitué à l'aide de cellules souches de personnes adultes Lire

29-03-2012 - Un type d'alimentation pourrait être responsable du faible nombre de spermatozoïdes Lire

17-04-2012 - Un moyen interne de réparer le cartilage Lire

30-04-2012 - Une molécule traite le comportement autistique chez la souris Lire

03-05-2012 - Pourquoi l'organisme réagit-il différemment, selon les individus, à un régime riche en graisse ? Lire

15-05-2012 - Les femmes âgées souffrant d'arythmie cardiaque sont plus à risque de subir un AVC Lire

30-05-2012 - Je mange parce que je suis déprimé et je suis déprimé parce que je mange Lire

06-06-2012 - Une procédure restaure le mouvement des pattes de rats paralysés Lire

18-06-2012 - Oestrogènes et risques cardiovasculaires chez les femmes ménopausées Lire

Plus de brèves




Informations Tags



© JMD