feed

Actualité médicale-Information-Prévention


Feed XML Feed XML






Pour un élargissement du test de dépistage du VIH

Dans un article ? para?tre dans le British Medical Journal le 30 Juin 2007, des chercheurs fran?ais recommandent un élargissement du dépistage du VIH ( hiv - sida ) aux personnes ayant un faible risque d'infection. Ces recommandations sont émises par Cyrille Delpierre (Unité Inserm 558 - Epidémiologie et analyses en santé publique : risques, maladies chroniques et handicaps -, Toulouse), Lise Cuzin (H?pital Purpan, Toulouse) et France Lert (Unité Inserm 687 - Santé publique et épidémiologie des déterminants professionnels et sociaux de la santé -). Elles reposent sur une analyse de la littérature, en particulier les données de surveillance de l'INVS, les résultats des enqu?tes ANRS ORS KABP et ANRS VESPA ainsi que ceux de la cohorte Nadis.

La France est l'un des pays d'Europe o? la pratique du dépistage du VIH est la plus élevée. Néanmoins, une proportion élevée de patients sont détectés ? un stade avancé de l'infection. Ainsi, sur 7000 cas diagnostiqués en 2004, 3000 étaient au stade Sida ou avaient un nombre de CD4 inférieur ? 200.

Cette situation a un impact important en santé publique : un diagnostic tardif augmente le risque de mortalité. On estime que chaque année en France, chez les personnes infectées par le VIH, un décès sur cinq concerne des personnes ayant découvert leur séropositivité dans l'année qui précède le décès. Un diagnostic porté avec retard se traduit par un risque d'infection accru au sein de la population. Conna?tre son statut sérologique encourage les comportements de prévention, conduit éventuellement ? la mise en route d'un traitement, diminuant ainsi le risque de transmission du VIH.

Les chercheurs ont examiné les données disponibles. En ce qui concerne la France, ils se sont appuyés principalement sur les données de surveillance de l'INVS, et les résultats des enqu?tes ANRS ORS KABP, ANRS VESPA1. et des données de la cohorte Nadis.

Ils observent que le diagnostic est porté plus t?t chez les femmes et dans les groupes très exposés, comme les homosexuels masculins, les jeunes et les personnes ayant eu un nombre élevé de partenaires.

Le dépistage tardif de l'infection concerne, en revanche, en majorité des personnes plus ?gées, pour la plupart des hommes, hétérosexuels, vivant en couple depuis plusieurs années et ayant des enfants. Il s'avère que ceux-ci ne sont pas une cible privilégiée d'incitation au dépistage.

Les migrants sont dépistés ? un stade avancé de l'infection. Ce qui tient ? la difficulté d'accès au dépistage dans leurs pays. Le dépistage s'effectue souvent dans l'année de leur arrivée en France et tend ? s'améliorer dans les dernières années.

Les chercheurs recommandent qu'en complément des orientations actuelles, le dépistage soit élargi et proposé en routine dans le cadre de consultations médicales. Il appartient au médecin généraliste de proposer ? ses patients de conna?tre leur statut, y compris ? ceux qui a priori semblent peu exposés au risque de contamination.

Ces recommandations s'inscrivent dans la nécessité de placer le dépistage et la prise en charge précoce des personnes qui seraient infectées comme une priorité.

[Référence - Lien ]

Publié le 06-07-2007



Fichier(s) complémentaire(s) ou connexe(s)

Le programme de circoncision masculine à Orange Farm en Afrique du Sud Lire

Un gel vaginal réduit l'infection par le Sida -VIH Lire

L'émergence de la lymphogranulomatose vénérienne (LGV) en Europe de l'ouest Lire






Si vous souhaitez faire une recherche complémentaire, copiez-collez un ou plusieurs ( recherche plus restreinte ) des mots ci-dessous dans google search ci-dessous

Voici les Mots clefs de cet article :
hiv , vih

Google
 





Version pour Impression
[Zoom>

30-01-2012 - Premiers résultats de l'utilisation de cellules souches rétiniennes Lire

03-02-2012 - Percée majeure en génétique : cancer du cerveau chez l'enfant Lire

15-02-2012 - De nouveaux résultats soulignent l'importance des gènes synaptiques dans l'autisme Lire

20-02-2012 - Une micropuce implantable délivre un médicament à des femmes atteintes d'ostéoporose Lire

28-02-2012 - Microbes dans le liquide amniotique Lire

13-03-2012 - Augmentation du nombre d'enfants souffrant du trouble du déficit de l'attention et d'hyperactivité Lire

21-03-2012 - Système immunitaire de souris reconstitué à l'aide de cellules souches de personnes adultes Lire

29-03-2012 - Un type d'alimentation pourrait être responsable du faible nombre de spermatozoïdes Lire

17-04-2012 - Un moyen interne de réparer le cartilage Lire

30-04-2012 - Une molécule traite le comportement autistique chez la souris Lire

03-05-2012 - Pourquoi l'organisme réagit-il différemment, selon les individus, à un régime riche en graisse ? Lire

15-05-2012 - Les femmes âgées souffrant d'arythmie cardiaque sont plus à risque de subir un AVC Lire

30-05-2012 - Je mange parce que je suis déprimé et je suis déprimé parce que je mange Lire

06-06-2012 - Une procédure restaure le mouvement des pattes de rats paralysés Lire

18-06-2012 - Oestrogènes et risques cardiovasculaires chez les femmes ménopausées Lire

Plus de brèves




Informations Tags



© JMD