feed

Actualité médicale-Information-Prévention


Feed XML Feed XML






Utilisation de la lumière laser pour détecter des maladies potentielles via des échantillons d'haleines

En testant le souffle, les scientifiques de l'institut national des standards et de la technologie à l'université du Colorado à Boulder USA, ont montré qu'ils peuvent détecter des molécules qui pourraient être des marqueurs de maladies comme l'asthme ou le cancer.

Selon le Dr Ye, Juin professeur de physique, qui a dirigé la recherche, bien que la nouvelle technologie doive encore être testée par des essais cliniques, elle permettra un jour aux médecins de détecter certaines maladies simplement en échantillonnant le souffle de leurs patients. Cette technique permet de donner un large aperçu des nombreuses différentes molécules présentes dans le souffle . Elle est aussi assez sensible pour distinguer les molécules rares pouvant servir de marqueurs biologiques dans la détection de maladies spécifiques. L'air expiré contient en effet une riche collection de plus d'un millier de types de molécules, dont la plupart sont présentes uniquement à l'état de traces.

Tout comme la mauvaise haleine peut indiquer des problèmes dentaires, l'excès de méthylamine peut être un symptôme de maladie du foie et des reins, l'ammoniac être un signe d'insuffisance rénale, l'élévation du niveau d'acétone peut indiquer le diabète et les niveaux d'oxyde nitrique peuvent être utilisés pour diagnostiquer l'asthme.

Selon les auteurs, la nouvelle technique a le potentiel d'être peu coûteuse, rapide, fiable et assez sensible pour détecter une large gamme de bio marqueurs pour un ensemble varié de maladies.

La lumière laser permet de détecter et de distinguer les molécules en raison des différences vibratoires de celles-ci.

Les auteurs ont détecté des traces de signatures de gaz comme l'ammoniac, le monoxyde de carbone et de méthane à partir d'échantillons de volontaires. En une seule mesure, ils ont détecté de monoxyde de carbone chez un élève fumeur dont l'haleine était chargée cinq fois plus par rapport à un étudiant non fumeur.

[Référence - Lien ]

Publié le 20-02-2008






Si vous souhaitez faire une recherche complémentaire, copiez-collez un ou plusieurs ( recherche plus restreinte ) des mots ci-dessous dans google search ci-dessous

Voici les Mots clefs de cet article :
laser , dépistage

Google
 





Version pour Impression
[Zoom>

30-01-2012 - Premiers résultats de l'utilisation de cellules souches rétiniennes Lire

03-02-2012 - Percée majeure en génétique : cancer du cerveau chez l'enfant Lire

15-02-2012 - De nouveaux résultats soulignent l'importance des gènes synaptiques dans l'autisme Lire

20-02-2012 - Une micropuce implantable délivre un médicament à des femmes atteintes d'ostéoporose Lire

28-02-2012 - Microbes dans le liquide amniotique Lire

13-03-2012 - Augmentation du nombre d'enfants souffrant du trouble du déficit de l'attention et d'hyperactivité Lire

21-03-2012 - Système immunitaire de souris reconstitué à l'aide de cellules souches de personnes adultes Lire

29-03-2012 - Un type d'alimentation pourrait être responsable du faible nombre de spermatozoïdes Lire

17-04-2012 - Un moyen interne de réparer le cartilage Lire

30-04-2012 - Une molécule traite le comportement autistique chez la souris Lire

03-05-2012 - Pourquoi l'organisme réagit-il différemment, selon les individus, à un régime riche en graisse ? Lire

15-05-2012 - Les femmes âgées souffrant d'arythmie cardiaque sont plus à risque de subir un AVC Lire

30-05-2012 - Je mange parce que je suis déprimé et je suis déprimé parce que je mange Lire

06-06-2012 - Une procédure restaure le mouvement des pattes de rats paralysés Lire

18-06-2012 - Oestrogènes et risques cardiovasculaires chez les femmes ménopausées Lire

Plus de brèves




Informations Tags



© JMD