feed

Actualité médicale-Information-Prévention


Feed XML Feed XML






Les statines peuvent diminuer le risque de démence et de perte de la mémoire

Les scientifique ont trouvé que la prise de statines, des médicaments anticholestérol, peut protéger l'organisme contre la perte de mémoire et la démence. L'étude a suivi pendant cinq ans 1.674 Américains d'origine mexicaine âgés de 60 ans et plus.

Un quart de ces patients prenait une statine et au total il y a eu 130 personnes qui ont développé de la démence. Les autres facteurs de risque pris en compte ( incluant l'éducation, la cigarette et le diabète ), les auteurs ont calculé que les personnes prenant des statines avaient approximativement 50 % de risques en moins de développer de la démence. Une autre étude d'auteurs différents suggère également que des médicaments destinés à réduire la tension artérielle peuvent aussi diminuer le risque de démence.

Selon l'auteur principal de la recherche, le professeur Mary Haan de l'université du Michigan, le résultat très important est que la prise pendant cinq à sept ans de statines conduit à la diminution du risque de démence de moitié.

Les statines aident à réduire le risque d'accident cardiaque en diminuant les taux du cholestérol qui peut boucher les vaisseaux sanguins. On pense qu'un apport pauvre de sang au cerveau peut être un des facteurs qui promeut le développement de la démence. Dès lors si les statines aident à garder la santé vasculaire et la bonne circulation sanguine au niveau du cerveau elles peuvent également aider à prévenir la démence.

Cependant le mode d'action des statines n'est pas encore tout à fait clair quant au chemin biochimique impliqué dans la démence. Selon le professeur Mary Haan une des possibilités est que les statines pourraient aider à réduire les taux d'insuline, qui a également été impliquée dans le développement de la démence.

Selon des commentateurs il ne faudrait pas utiliser actuellement de statines en prévention de la démence étant donné les effets secondaires de ces médicaments. D'autres études plus larges de confirmation doivent également être entreprises.

[Référence - Lien ]

Publié le 31-07-2008






Si vous souhaitez faire une recherche complémentaire, copiez-collez un ou plusieurs ( recherche plus restreinte ) des mots ci-dessous dans google search ci-dessous

Voici les Mots clefs de cet article :
démence , mémoire

Google
 





Version pour Impression
[Zoom>

30-01-2012 - Premiers résultats de l'utilisation de cellules souches rétiniennes Lire

03-02-2012 - Percée majeure en génétique : cancer du cerveau chez l'enfant Lire

15-02-2012 - De nouveaux résultats soulignent l'importance des gènes synaptiques dans l'autisme Lire

20-02-2012 - Une micropuce implantable délivre un médicament à des femmes atteintes d'ostéoporose Lire

28-02-2012 - Microbes dans le liquide amniotique Lire

13-03-2012 - Augmentation du nombre d'enfants souffrant du trouble du déficit de l'attention et d'hyperactivité Lire

21-03-2012 - Système immunitaire de souris reconstitué à l'aide de cellules souches de personnes adultes Lire

29-03-2012 - Un type d'alimentation pourrait être responsable du faible nombre de spermatozoïdes Lire

17-04-2012 - Un moyen interne de réparer le cartilage Lire

30-04-2012 - Une molécule traite le comportement autistique chez la souris Lire

03-05-2012 - Pourquoi l'organisme réagit-il différemment, selon les individus, à un régime riche en graisse ? Lire

15-05-2012 - Les femmes âgées souffrant d'arythmie cardiaque sont plus à risque de subir un AVC Lire

30-05-2012 - Je mange parce que je suis déprimé et je suis déprimé parce que je mange Lire

06-06-2012 - Une procédure restaure le mouvement des pattes de rats paralysés Lire

18-06-2012 - Oestrogènes et risques cardiovasculaires chez les femmes ménopausées Lire

Plus de brèves




Informations Tags



© JMD