Actualité médicale-Information-Prévention


Feed XML


Infos
Syndication
Contenus
Fil Santé



Incidence du cancer du poumon chez les femmes ayant eu une thérapie hormonale post ménopause


L'étude du Prof Rowan T Chlebowski MD et collaborateurs, est parue dans le Lancet du 20/09/2009. Elle a concerné les femmes suivies dans l'étude Women's Health Initiative (WHI) trial. Au cours du suivi, les femmes traitées par oestrogène et progestatif eurent un risque plus élevé de cancer que celles traitées par placebo. Les résultats ont également suggéré que l'hormonothérapie combinée pourrait accroître la mortalité due au cancer du poumon. Pour évaluer si une telle association existe, les auteurs ont entrepris une analyse des cancers du poumon diagnostiqués sur l'ensemble de la période du suivi.

L'étude WHI fut un essai randomisé, en double aveugle, controlé par placebo entrepris dans 40 centres aux USA. et concernant 16.608 femmes ménopausées, âgées de 50 à 79 ans ayant un utérus intact. Ces femmes ont aléatoirement reçu un comprimé par jour de 0,625 mg d'estrogènes conjugués équins, plus 2,5 mg d'acétate de médroxyprogestérone (n = 8.506) ou un placebo (n = 8.102). L'incidence et le taux de mortalité pour tous les cancers du poumon, cancer bronchopulmonaire à petites cellules, et non à petites cellules a été évalué par l'utilisation des données provenant du traitement et des données postérieures.

Après une moyenne de 5,6 années de traitement et de 2,4 années de suivi supplémentaire, 109 femmes dans le groupe combiné hormonothérapie ont été diagnostiquées positives à un cancer du poumon, contre 85 dans le groupe placebo, 96 femmes affectées à la thérapie combinée eurent un cancer du poumon non à petites cellules comparativement aux 72 assignées au placebo. Plus de femmes sont mortes du cancer du poumon dans le groupe de thérapie combinée hormonale que dans le groupe placebo, principalement en raison d'un nombre plus élevé de décès dus aux cancers non à petites cellules dans le groupe de thérapie combinée (62 vs 31 décès; 0,09% vs 0,05%). Les taux d'incidence et de mortalité par cancers bronchopulmonaires à petites cellules furent similaires dans les deux groupes.

Bien que le traitement par oestrogènes et progestérone chez les femmes ménopausées n'ait pas augmenté l'incidence du cancer du poumon, il a augmenté le nombre de décès par cancer du poumon, en particulier par cancers non à petites cellules. Ces conclusions devraient être incorporées, selon les auteurs, dans les discussions risque-bénéfice avec les femmes qui envisagent une hormonothérapie combinée, en particulier celles qui ont un risque élevé de cancer du poumon.

article source

Publié le 01-10-2009



Fichier(s) complémentaire(s) ou connexe(s)

L'ablation chirurgicale des ovaires augmente le risque du cancer du poumon Lire ( 24-07-2009 )





Si vous souhaitez faire une recherche complémentaire (copier-coller un ou plusieurs ( recherche plus restreinte ) des mots ci-dessous dans google search ci-dessous

Voici le(s) Mot(s) clef(s) de cet article :
hormonothérapie , ménopause ,

Google
 















Version Imprimer

Zoom

01-10-2009
Incidence du cancer du poumon chez les femmes ayant eu une thérapie hormonale post ménopause
Lire Zoom

21-09-2009
Des chercheurs de l'IRIC découvrent un nouveau mécanisme de contrôle de la croissance du foetus et de la survie néonatale
Lire Zoom

Brèves

11-08-2009
Diabète : quand les cellules alpha deviennent beta
Lire Zoom

25-08-2009
Une nouvelle piste vers un - vaccin - contre le paludisme
Lire Zoom

27-08-2009
Génétique : Nouvel espoir de réussite d'une fécondation in vitro
Lire Zoom

01-09-2009
Le jus de bleuet biotransformé combat l'obésité et le diabète
Lire Zoom

09-09-2009
Diabète de type 1 : le succès durable de la greffe de cellules pancréatiques est confirmé
Lire Zoom

15-09-2009
Une pommade commune antidouleurs pourrait protéger le coeur lors d'attaques cardiaques
Lire Zoom

23-09-2009
Traitement de la ménopause et cancer du sein : commencer tôt ne limite pas le risque
Lire Zoom

01-10-2009
Pilule du lendemain ou du surlendemain : Ellaone
Lire Zoom